Une école qui n’a jamais cessé d’évoluer

L'école d'autrefois

Redoublement, punitions, devoirs mal vus....L'école de nos grand-parents était très différente de celle que nous connaissons aujourd'hui. Elle se voulait plus sévère, non collective, exclusive des élèves n'arrivant pas à suivre. Le professeur avait la place centrale et dispensait des cours magistraux. La relation avec les parents était plutôt bonne ; les mots clés de l'éducation à l'école ou à la maison étaient "discipline" et "rigueur". Mai 1968 marque une rupture avec le conformisme ambiant, ainsi, la révolution est présente aussi bien dans la société que sur les bancs de l’École....  

Les pédagogies alternatives, une solution ?

L'arrivée de ce nouvel élan marque l’émergence d'autres pédagogies qui sont cette fois centrées sur l'enfant et son bien-être. [caption id="attachment_1956" align="alignleft" width="300"] Source : thefamouspeople.com[/caption]   Des pédagogies méconnues du grand public font alors leur apparition. Maria Montessori, médecin et pédagogue, tentait pourtant dès le début du 20 ème siècle de se faire une place dans le monde de l'éducation. Elle se consacra à l'éducation des enfants "retardés mentaux" avant d'étendre sa pédagogie aux autres enfants et fonda son école à Rome en 1907. Sa devise : "Aide-moi à faire seul". Cette pédagogie est fondée sur la volonté d'aider l'enfant à se construire et à développer son autonomie à partir de l'observation de ses rythmes de développement. La méthode Montessori met à profit ces périodes pour aider le jeune enfant à découvrir par lui même des connaissances et des expériences nouvelles en utilisant tous ces sens.   [caption id="attachment_1959" align="alignleft" width="222"] Source : babello.com[/caption] En 1964 une certaine école dites "école Freinet" est reconnue officiellement comme "école expérimentale". Celle-ci est basée sur les travaux du pédagogue Célestin Freinet qui ancre sa réflexion sur le respect des rythmes et des centres d’intérêts de l’enfant.Pour lui, le savoir et l'apprentissage doivent s'encrer dans le vécu et la vie de l'enfant pour avoir un sens et pour être compris et retenu par lui. Tous les modèles de pédagogies alternatives ont emprunté à la pédagogie de Freinet. Et même si la mise en œuvre de cette pédagogie à conduit certaines écoles à explorer d'autres voies que certains ont qualifié de dérives, elle n'en reste pas moins d'actualité.           [caption id="attachment_1988" align="alignright" width="300"] Source : timetoast.com[/caption] Jean Piaget est né en Suisse en 1896. Sa pédagogie est basée sur ses travaux sur les stades de développement de l'intelligence chez les enfants. Piaget souhaite que les enfants apprennent par l’expérience autour d' activités diverses et concrètes.

Piaget a identifié 4 stades caractérisant la construction de l'intelligence :

    -Le stade sensori-moteur : de la naissance à 2 ans, l'enfant acquiert la maîtrise de sa motricité la connaissance des objets physiques
    -Le stade puéril : de 3 à 7 ans, caractérisé par l'égocentrisme
    -Le stade opérationnel concret : de 7 à 12 ans, l'enfant découvre la conceptualisation abstraite (calcul)
    -Le stade opérationnel formel : de 12 à 15 ans, l'enfant acquiert le raisonnement logique systématique.
Les travaux de Piaget ont très largement influencé l'éducation, même si ses théories sont actuellement remises en cause par les découvertes et évolutions de la psychologie.  

Les TICE au service de la dyslexie à l’école

NOUS VOUS INVITONS CHALEUREUSEMENT A VENIR NOUS RENCONTRER EN CE VENDREDI 28 AVRIL POUR ECHANGER SUR LES OUTILS TICE AU SERVICE DES ELEVES DYSLEXIQUES !! la-dyslexie_article_full
Source image: http://www.gezondheid.be/index.cfm?fuseaction=art&art_id=9562
En France, selon l'Inserm il y aurait entre 3 et 5% d'enfants en âge scolaire atteints de dyslexie. Cela représenterait environ 1 enfant par classe. La dyslexie est un trouble de l'apprentissage. Plus précisément c'est un dysfonctionnement cognitif, reconnu comme handicap. Il s'agit de la difficulté à déchiffrer des mots: inversion et confusion de lettres, rendant l'apprentissage et la lecture difficile. C'est un problème de santé publique.