Autonomie et motivation dans les apprentissages

 

En quelques mots nous allons tenter de définir les concepts d’autonomie et de motivation.

D’après Rolland Viaux (psychopédagogue universitaire, Québécois), la motivation est un phénomène dynamique donc c’est quelque chose qui change constamment. Un individu qui n’a pas de motivation n’existe pas, elle fait juste yo-yo. La motivation est : « Un état dynamique qui a ses origines dans les perceptions qu’un élève a de lui-même et de son environnement et qui l’incitent (les perceptions) à choisir une activité, à s’y engager et à persévérer dans son accomplissement afin d’atteindre un but. ».

L’autonomie est un concept vaste et pas facile Ă  dĂ©finir de façon prĂ©cise. Dans un premier temps nous pouvons affirmer que l’autonomie (auto- soi-mĂŞme) c’est suivre une règle, une loi qu’on s’impose librement Ă  soi-mĂŞme. C’est obĂ©ir Ă  la loi qu’on s’est prescrite. La visĂ©e de l’éducation est de faire accĂ©der l’enfant Ă  l’autonomie, c’est-Ă -dire qu’il soit capable de s’auto-gĂ©rer. De plus, nous pouvons rajouter que la vraie autonomie se trouve lorsque l’individu est capable de juger de la justesse des lois, c’est-Ă -dire que c’est suivre une règle librement, mais une règle qu’on estime juste.

 

Max est démotivé.

Max, 1ère année de Master MEEF est démotivé. Son assiduité et son investissement en cours ainsi que son travail personnel sont en baisses. Il se couche tard, il mange mal et sort fréquemment le jeudi soir et le week-end. Pourtant, le CRPE est dans 3 mois. C’est une échéance importante pour l’avenir de Max, qui se destine au métier de professeur des écoles.

 

Nous allons aider Max à retrouver sa motivation au travers de différentes pédagogies.

Tout d’abord, Maslow, dans sa pyramide des besoins préconise comme base de respecter ses besoins physiologiques. Il faut alors que Max dorme plus, qu’il ait une alimentation équilibrée et qu’il évite de faire trop la fête, toutefois, Max doit rester sociable afin de conserver ses relations amicales pour répondre à ses besoins sociaux que l’on retrouve à la 3ème place de la pyramide.

Roland Viau reprend cette idée en expliquant que la vie sociale influe sur la dynamique de l’élève. Nous conseillons également à Max de reprendre un rythme scolaire assidue et de se faire un planning de révision afin de retrouver la motivation dont il a besoin.

Sachez également que, si vous êtes professeur, vous avez un rôle important à jouer dans la motivation. Selon Jean Houssaye, la relation élève-professeur est aussi importante que la relation entre le savoir et l’élève.

Il est important d’adapter sa pédagogie en fonction du public avec qui vous travaillez. Plus les élèves seront actifs et autonomes, plus ils seront motivés à s’engager dans les apprentissages. 
Maria Montessori puis Céline Alavrez ont préconisé ces pédagogies.

Grâce à ces préconisations, Max va pouvoir trouver un équilibre qui lui est propre et qui lui permettra de travailler dans de meilleures conditions dans le but d’obtenir son CRPE

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.