Les outils numériques dans la relation école – famille

« Développer une grande ambition numérique pour enseigner par le numérique et enseigner le numérique. La maîtrise des technologies de l’information et de la communication et le bon usage des ressources numériques, notamment pédagogiques, constituent un enjeu et une opportunité majeurs en matière éducative » – Loi du 8 juillet 2013 sur la Refondation de l’École de la République.

A l’ère d’internet, le numérique fait aujourd’hui partie intégrante de la sphère des élèves. Il est d’ailleurs présent dans les cinq domaines du Socle Commun de connaissances, de compétences et de culture. Grâce à cet outil, il est désormais possible de communiquer entre élèves mais aussi entre l’école et les familles de ces derniers. En effet, depuis le début de la crise sanitaire de la COVID 19 en 2020, le numérique s’est avéré un allié précieux et indispensable qui a permis de dispenser et maintenir un enseignement à distance avec les élèves. Il a rendu possible le suivi pédagogique entre les professeurs et la famille malgré les difficultés inhérentes à ce contexte particulier.

 

L’importance du numérique dans la relation école-famille

Des outils pour l’implication des parents

Comme stipulé dans l’article L111-4 du code de l’éducation, « les parents d’élèves sont membres de la communauté éducative », au même titre que les enseignants, les élèves ou autres personnels éducatifs. La présence de parents d’élèves lors de conseils de classe ou de conseils administratifs témoigne de cette implication chez certains d’entre eux.

Le numérique a cependant réussi à briser la barrière invisible entre l’environnement familial et l’environnement scolaire. Cette facilité à communiquer directement avec les autres acteurs de la communauté éducative via e-mails par exemple permet aux parents une meilleure implication dans l’aide aux devoirs ou la vie scolaire de leur enfant. Ceux-ci peuvent ainsi avoir accès à ses notes, à ses devoirs ou à des newsletters via des outils comme Toutatice ou Scolablog. Les outils numériques permettent donc aux familles les plus éloignées du système scolaire d’être tenu au courant des informations importantes dans la scolarité de leur enfant sans avoir à contacter l’établissement.

 

Une aide pour les élèves

Le numérique est au cœur de l’École de la République depuis 2013, il est donc important de sensibiliser les élèves à son usage mais aussi de l’utiliser à des fins pédagogiques et communicationnelles.

Les outils numériques permettent notamment aux élèves de pouvoir communiquer avec leur enseignant en toute simplicité grâce à leur Espace Numérique de Travail (ENT). Cette communication simple et rapide permet aux élèves les plus timides par exemple de parler de problèmes personnels avec leur enseignant, ce qui peut donc aider à créer une relation de sécurité avec ce dernier.

De plus, cette communication numérique constitue une aide précieuse pour les élèves avec le plus de besoins. Communiquer avec l’établissement peut s’avérer crucial pour éviter le décrochage scolaire et motiver les élèves. Au contraire, le numérique peut également servir d’outil d’approfondissement pour ceux avec moins de difficultés. L’enseignant peut ainsi leur proposer des activités supplémentaires pour assouvir leur curiosité ou pour les faire aller plus loin sur un sujet traité en classe.

 

Les différentes applications au service de la communication entre l’école et la famille

La technologie offre aujourd’hui un large panel d’applications permettant une interaction et une communication permanente entre la famille et l’école. Ces dernières permettent donc de s’informer, communiquer, collaborer et enfin de co-éduquer. Il existe donc un grand nombre d’outils de communication permettant de maintenir ce lien entre les familles et l’école.

Tout d’abord, Klassroom, est une application gratuite qui dynamise la communication école-parents. Elle est téléchargeable via PC ou smartphone et permet de suivre les activités de l’élève : au niveau de ses cours mais aussi des activités extra scolaires. De plus, il collecte et traite les données personnelles des utilisateurs pendant deux ans. En conséquence, ce paramètre pourrait en freiner certains. Du coté, des enseignants, l’application est simple d’utilisation, et fait gagner un temps précieux, pour l’envoi de documents comme des images, des photos ou des vidéos par exemple. Il permet d’échanger avec les parents, de les tenir informer des activités à venir. Du coté des parents, ils ont la possibilité de voir ce qu’il se passe en classe mais aussi hors de la classe. Ils sont informés par mail quand un article est posté. Néanmoins, un doute persiste sur le respect des normes RGPD (règlement Européen pour la protection des données).  Klassroom est une très bonne application qui participe aussi au bien-être de la planète : écologique et économique.

École Directe est un agenda multi-fonctions à destination des élèves, tout y est consigné comme dans grand nombre d’applications numériques dans ce domaine. Cet outil interactif permet aux professeurs de mettre à jour les notes et les observations en temps réel, elle est aussi téléchargeable sur mobile. Cette application permet principalement de suivre l’évolution des élèves tout au long de leur année scolaire. Il a cependant des limites comme beaucoup d’autres applications : le logiciel doit être mis et tenu à jour régulièrement. Par conséquent il arrive qu’il y ait des décalages et un délai pour les parents en attentes de bulletins scolaires !

Pronote est un logiciel de « gestion de vie scolaire » utilisé par 6700 établissements en France : il permet lui aussi un suivi régulier de l’élève et contient les mêmes fonctionnalités que les applications ci-dessus. Les parents ont donc un outil « de surveillance » simple et rapide, un logiciel leur permettant de suivre les progrès ou besoins de leurs enfants. Certains parents se plaignent parfois de la quantité de mails qu’ils reçoivent. En effet, les écoles envoient des informations concernant l’élève mais aussi sur toute la vie scolaire en générale. Du coté des professeurs, il s’agit d’être organisé et rigoureux. En effet, il faut prendre du temps pour remplir le logiciel Pronote. Cela peut pour certains représenter une tâche fastidieuse !

Enfin Konecto App, outil numérique destiné à la communication de l’école vers les parents et non pas le contraire, a été créé en 2017 par un parent d’élève, Denis Jacquemin, informaticien. Cette application répond et permet, elle aussi un suivi de l’élève et s’inscrit dans une démarche écologique.

Toutes ces applications ont toutes les mêmes fonctionnalités en général et s’inscrivent dans une démarche pédagogique du suivi et du bien-être de l’élève tout au long de son parcours d’apprentissage. Le numérique est un outil de communication primordial permettant une relation étroite entre l’école et la famille et donc de maintenir un échange intrinsèque entre ces derniers.

 

Les limites du numérique

Le numérique occupe une place importante dans notre vie quotidienne et est aujourd’hui utilisé pour améliorer et simplifier la communication entre l’école et les familles. Cependant, il ne s’agit pas d’une solution miracle et, bien qu’utile, cet outil se voit également limité dans certaines situations.

Tout d’abord, nous pouvons relever le cas des parents allophones ou illettrés. Bien que la communication se voit être simplifiée, la barrière de la langue est néanmoins toujours présente pour ces familles. Ces parents auront donc besoin d’un intermédiaire pour pouvoir communiquer avec l’établissement de leur enfant.

De plus, comme le montre Rémi Thilbert dans son article « pédagogie + numérique = apprentissages 2.0 », l’utilisation de l’informatique peut également entraîner la création d’une fracture numérique. Certaines familles ne possèdent pas d’ordinateur ou de téléphone portable, par manque de moyens ou plus rarement par choix. Le manque de compétences informatiques peut également entrer en jeu. Certains parents ne sont pas familiers avec les outils numériques, ce qui peut freiner l’utilisation de ces derniers pour communiquer avec l’école.

Afin de régler ce problème, les établissements peuvent mettre à disposition du matériel informatique ou proposer des formations de remise à niveau (en numérique mais également en lecture pour le cas des parents allophones ou illettrés). Ces actions permettraient ainsi de faciliter la communication entre l’école et les familles, mais également de faire respecter les valeurs de l’École de la République, à savoir liberté, égalité, fraternité, laïcité et refus de toutes discriminations.

Keribin Katell — Le Bail Sophie — Lesetre Gwenaëlle — Nunez-Kersuzan Arturo

katell.keribin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.