La classe inversée

La classe inversée est une nouvelle démarche pédagogique qui suscite un vif intérêt depuis quelques années. Étant présentée comme une démarche innovante présentant de nombreux avantages, cette dernière ne peut être efficace que si elle est bien menée.

 

Qu’est ce que la classe inversée?

 

Le principe de classe inversée est une nouvelle démarche d’apprentissage permettant de combiner plusieurs approches pédagogiques comme la différenciation pédagogique, l’apprentissage collaboratif et l’auto-apprentissage. Elle se caractérise sous la forme d’une organisation d’enseignement qui consiste à fournir aux élèves des éléments de cours; le plus souvent sous forme numérique: capsules vidéos, …; pour que ces derniers puissent étudier chez eux. Le temps en classe est quant à lui consacré à un échange autour du cours étudié à la maison, à la réalisation d’exercices d’application par le biais de travaux individuels ou en groupe, ainsi que par le biais d’une aide individualisée.

Cette nouvelle forme pédagogique permet à l’enseignant de proposer à ses élèves un apprentissage individualisé par la différenciation en proposant des activités plus adaptées aux différents niveaux au sein de la classe. Aussi, cette nouvelle pédagogie permet à l’enseignant de mettre en place un tutorat par les pairs par la mise en place de travaux de groupe. Les élèves qui ont le plus de difficultés sur une leçon peuvent bénéficier des explications des élèves plus à l’aise. Ce tutorat est autant bénéfique pour les élèves en difficulté que pour les élèves à l’aise car cela permet à ces derniers de renforcer leur compréhension et leur apprentissage.

La mise en place de cette nouvelle pédagogie s’inscrit dans une démarche de socio-constructivisme en permettant aux élèves de se construire individuellement tout en intégrant de nouveaux savoirs.

 

Les enjeux

Côté enseignant
La pédagogie inversée permet :

  • Une régulation immédiate et différenciée des apprentissages en identifiant les régulations à mettre en œuvre.
  • Une optimisation des temps de regroupements en classe pour mettre en place les activités d’apprentissage, des débats, réaliser des projets,…
  • Les enseignants sont plus disponibles en classe pour les élèves présentant des difficultés.


Côté élève
Les enjeux pour l’élève sont :

  • Permettre aux élèves de s’approprier des notions théoriques de manière autonome.
  • Préparer les élèves à interagir en classe grâce à leur compréhension de la leçon avec leurs pairs et l’enseignant. 
  • Respecter le rythme de l’élève, en lui permettant de regarder la capsule e-learning quand il le souhaite, ainsi que la possibilité de la visionner plusieurs fois si certaines notions ne sont pas comprises.
  • Renforcer l’usage du numérique chez les élèves. 

 

Les limites

Côté enseignant
La pédagogie inversée suppose :

• La production par l’enseignant de médias éducatifs pour l’appropriation par les élèves des savoirs visés. Cela implique un temps important à consacrer à la conception de ses supports ainsi qu’un équipement spécifique pour la réalisation de ces dernières (ordinateur, microphone, tablette graphique…). A noter aussi que pour la réalisation de ces supports le professeurs doit disposer des connaissances quant à l’utilisation de certains type de logiciels comme les logiciels Camtasia, Prezi, Powtoon, Youtube, etc.
• Les contenus transmis sur supports numériques doivent être structurés de manière à maximiser la compréhension de la part des élèves sur la notion abordée. Il ne suffit pas seulement de se filmer mais d’apporter une réelle plus value aux enseignements par le biais de ces e-learning. 
• D’anticiper les moments favorables ou non pour la mise en place de la classe inversée selon les notions d’apprentissage. 

 

Côté élève

Cette nouvelle pédagogie peut être limitée par: 

• Les élèves ne disposent pas tous de moyens techniques ou outils numériques pour accéder aux ressources pédagogiques proposées par l’enseignant. Certaines peuvent aussi disposer d’une connexion internet qui ne leur permet pas le visionnage d’une vidéo. 
• Les élèves étant en autonomie doivent développer l’auto-apprentissage. Or cette disposition peut se révéler être moins évidente pour certaines élèves donc provoquer un déséquilibre en créant des difficultés chez certaines élèves. 
• Les élèves pour pouvoir aborder et comprendre la notion proposée en vidéo doivent adopter une posture élève chez eux. Or rien ne garanti à l’enseignant que l’élève est attentif et qu’il utilise de manière efficace les ressources qui sont à sa disposition.

 

 

Bibliographie

Références théoriques

https://journals.openedition.org/educationdidactique/807 Circulation et transformation des savoirs entre l’école et la maison. 

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01759411/document Principe de la classe inversé

https://www.reseau-canope.fr/notice/classe-inversee.html Présentation de la classe inversée

Références juridiques

https://www.education.gouv.fr/cid5677/accompagnement-educatif.html Accompagnement éducatif des élèves après les cours

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F21842 Peut-on donner à des élèves en primaire des devoirs à faire à la maison? 

Références institutionnelles

http://hgc.ac-creteil.fr/Le-travail-personnel-de-l-eleve-dans-la-classe-et-hors-la-classe Le travail personnel des élèves en dehors de la classe (Académie de Créteil)

 

 

 

 

Ex M1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.