Le numérique dans la relation école-famille.

Le numérique dans la relation école-famille.

En cette période où la continuité pédagogique est un enjeu majeur, l’utilisation du numérique prend tout son sens. En effet, les professeurs des écoles se retrouvent face à une situation inédite: devoir, par le biais du numérique, continuer leur progression annuelle et maintenir un lien avec les élèves et leurs familles. 

Cet article va vous permettre de mieux comprendre les enjeux du numérique dans la relation école-famille, au travers, notamment, de l’utilisation d’une application : Klassroom.

Pourquoi entretenir une relation entre l’école et la famille ?

Les enfants apprennent dans tous les moments de leur quotidien : à l’école, à la maison, pendant leurs temps de loisirs… D’ailleurs, l’article L111-4 du Code de l’Éducation place les parents d’élèves comme membres de la communauté éducative. Ils ont donc un rôle à jouer au sein de l’école. Ainsi, les parents ont un droit d’information vis à vis de celle-ci, un droit de réunion et enfin un droit de participation (précisés dans le Bulletin Officiel n°31 du 25/08/2006). De plus, “coopérer avec les familles” est une compétence professionnelle inscrite dans le référentiel.

« Les professeurs et les personnels d’éducation, acteurs de la communauté éducative doit coopérer avec les parents. »

Le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l’éducation

Pour garantir un bon fonctionnement de l’action éducative, il est donc nécessaire de renforcer le partenariat entre l’institution scolaire et les parents d’élèves. L’entretien d’un climat scolaire positif semble essentiel pour garantir une coéducation et donc une continuité entre les apprentissages scolaires et ceux de la sphère privée. Cette coéducation n’est alors possible que si une relation de confiance mutuelle est créée entre l’équipe pédagogique et les parents d’élèves.

Les enjeux de la relation école-famille et de la coopération entre les acteurs de la vie scolaire et personnelle de l’élève sont alors considérables. La coopération nécessite l’écoute, l’information, le respect mutuel, le dialogue. La co-éducation passe à la fois par une posture et des actions de l’école et de l’enseignant et par des dispositifs ciblés. Dès l’entrée à l’école maternelle, l’enseignant doit veiller à impliquer les parents dans la scolarité de leur enfant. Cette implication doit être favorisée par des échanges, des rencontres, des informations, des explications et par la disponibilité de l’enseignant. Cependant, des rencontres ne sont pas toujours possibles pour les parents, notamment en raison de leurs horaires de travail : le numérique est alors une solution envisageable pour garder le lien avec toutes les familles.

Aujourd’hui, le numérique a une place très importante dans la relation entre les familles et l’école. Il permet de respecter le droit d’information et le droit de participation des parents d’élèves et instaure ainsi une dynamique dans le triangle parents, élèves, enseignant. L’importance du numérique a été affirmé par la loi de Refondation de l’École de 2013, il est nécessaire de « construire de nouvelles modalités de coopération avec les parents pour une école plus accueillante dans une perspective de coéducation ».

« La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l’École de la République instaure un service public du numérique éducatif. Ce nouveau service public a pour mission d’organiser une offre de productions pédagogiques numériques à destination de l’ensemble de la communauté éducative. Elle a pour objectif de favoriser l’implication des parents dans la scolarité de leurs enfants. »

Loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l’Ecole de la République.


Quelle place donner au numérique dans la relation école-famille ?

devenirenseignant.gouv.fr

Il est important d’utiliser l’espace numérique d’échange adapté, de s’assurer de sa bonne maîtrise et de définir, avec les parents d’élèves, des modalités de coopération afin de favoriser l’interaction entre l’école et les familles. 

Grâce au numérique, les parents d’élèves peuvent suivre les enseignements réalisés en classe par leurs enfants et également communiquer avec l’enseignant(e) sans avoir de contact physique avec. Cela permet aux parents qui n’ont pas la possibilité de rencontrer le professeur régulièrement de se tenir informés. 

Aujourd’hui, dans un contexte de pandémie où toutes les écoles du territoire sont fermées, le numérique a permis de faciliter la continuité pédagogique. Les professeurs des écoles peuvent continuer à enseigner et à garder un lien avec leurs élèves et les familles. Cette continuité pédagogique peut se faire par mail, via un ENT, ou une application. L’utilisation du numérique peut poser des limites, notamment dans les familles n’ayant pas accès à internet. Des solutions sont mises en places pour ne pas défavoriser ces familles, par exemple, il est possible d’imprimer ce qui est publié, utiliser un autre moyen de communication avec les parents, l’important est de ne laisser aucune famille de côté.


Et si on utilisait Klassroom ?

Klassroom est un outil numérique, accessible par une application ou directement sur le site web, qui permet de créer et renforcer le lien entre l’école et les familles. Ce dispositif est à l’initiative de deux amis d’enfance qui avaient l’envie d’être plus “connectés” à la classe de leurs enfants. Ce site est aujourd’hui utilisé par des milliers de classes francophones, anglophones et hispanophones dans 80 pays différents. Klassroom propose deux offres : une basique et une premium.

 

Clique sur ce bouton pour accéder au site internet de Klassroom !

Du côté de l’enseignant, cette application permet de renforcer le lien avec les parents. Puisque en effet, il lui est possible de publier des photos, des vidéos ou encore des documents sur le fil d’actualité visible par les parents. L’enseignant peut également communiquer directement avec chaque parent, gérer les demandes de rendez-vous et enfin faire l’appel de la classe. 

Du côté des parents, il est parfois difficile de discuter avec l’enseignant ou même de se rendre dans la classe de son enfant. Ainsi, cette application permet d’établir ce lien au travers d’une communication fluide et directe. Les parents peuvent prendre des rendez-vous directement sur l’application mais également échanger avec l’enseignant et les autres parents. Ce dispositif propose un outil d’édition qui permet d’imprimer les meilleurs moments de l’année dans un livre photo. Grâce à cet outil, les enfants peuvent exposer leurs productions et échanger avec leurs parents.

Cependant Klassroom n’est pas accepté par l’ensemble des académies. En effet, avant mai 2018 le site n’était pas conforme à la réglementation européenne de protection des données : le RGPD. Ce sont les recteurs d’académie qui autorisent officiellement l’utilisation de cette application. Nous pouvons remarquer que depuis la mise aux normes européennes du site, son utilisation a considérablement augmenté. Le site compte aujourd’hui 400 000 utilisateurs. 

Voici une petite simulation pour que vous puissiez visualiser l’application.


L’enseignant, avant d’utiliser cette application, doit s’assurer auprès des parents qu’ils aient un outil numérique nécessaire (dans le cas contraire, l’enseignant peut s’adapter en imprimant les photos des réussites de l’enfant par exemple, où en utilisant le cahier de liaison pour communiquer avec les parents). 

Néanmoins il faut être vigilant, en effet, Klassroom assure être aux normes RGPD, cependant, il n’existe, à ce jour, pas d’organisme de certification RGPD. C’est pourquoi nous vous présentons, quelques alternatives…Il existe de nombreuses alternatives à Klassroom : scolablog, toutemonannée, toutatice… Tous ces outils sont destinés à des usages scolaires.

• “Scolablog” contient une version de base gratuite et une version payante. Cet outil permet de raconter la vie de classe, de communiquer avec les familles et même de développer des outils de soutien scolaire à la maison. Les élèves peuvent également publier sur le blog après validation de l’enseignant.

• “Toutemonannée” est une plateforme entièrement gratuite utilisée par plus de 40 000 classe en France. Ce projet est d’ailleurs soutenu par la région Bretagne. La plateforme contient une multitude de fonctionnalités dont le journal de classe, le cahier de texte et de liaison, le calendrier, la médiathèque dans laquelle les enseignants peuvent mettre à disposition des élève toute sorte de fichiers.

• Le projet “Toutatice” est porté par l’Académie de Rennes et la Région Bretagne, en partenariat avec la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt), la DIRM (Direction Inter-Régionale de la Mer) et l’Enseignement catholique, et ayant bénéficié de financements européens. L’ENT propose des contenus numériques (actualités, applications métiers, ressources numériques, espace de travail Nuxéo, webmail…) adaptés au profil de chaque utilisateur. L’enseignant, l’élève ou le personnel administratif peut ainsi s’informer, produire des contenus, consulter des ressources, organiser son travail, communiquer, travailler seul ou en groupe. Les parents peuvent suivre la scolarité de leur enfant.


Pour conclure, la relation école-famille fait partie intégrante de notre système scolaire. Le développement du numérique a permis de la faciliter, cependant cette nouvelle forme de relation ne doit pas se substituer aux différentes rencontres du professeur avec les parents (réunions d’informations, réunions tripartites etc…). Il faut également s’assurer du moyen de communication utilisé et de sa correspondance aux normes en vigueur. 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Anna Corfdir, Anaïs Lallaizon, Carole Le Bagousse et Leslie Nicolas.

Ex M1

2 thoughts on “Le numérique dans la relation école-famille.

  1. pyjouan

    Bonjour
    Connaissez vous des alternatives à Klassroom ? Quels sont les dispositifs institutionnels mis en place dans note académie ? Comment un enseignant isolé peut-il se faire aider pour mettre en place un tel dispositif ? Quelles sont les démarches à réaliser ?
    Merci d’avance pour vos éclairages.
    Pierre Yves Jouan

    • leslie nicolas

      Bonjour, voici quelques réponses, qui nous l’espérons, pourront vous éclairer sur votre questionnement…

      • Il existe de nombreuses alternatives à Klassroom : scolablog, toutemonannée, toutatice… Tous ces outils sont destinés à des usages scolaires :

      – “Scolablog” contient une version de base gratuite et une version payante. Cet outil permet de raconter la vie de classe, de communiquer avec les familles et même de développer des outils de soutien scolaire à la maison. Les élèves peuvent également publier sur le blog après validation de l’enseignant.

      – “Toutemonannée” est une plateforme entièrement gratuite utilisée par plus de 40 000 classe en France. Ce projet est d’ailleurs soutenu par la région Bretagne. La plateforme contient une multitude de fonctionnalités dont le journal de classe, le cahier de texte et de liaison, le calendrier, la médiathèque dans laquelle les enseignants peuvent mettre à disposition des élève toute sorte de fichiers.

      – Le projet “Toutatice” est porté par l’Académie de Rennes et la Région Bretagne, en partenariat avec la DRAAF (Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt), la DIRM (Direction Inter-Régionale de la Mer) et l’Enseignement catholique, et ayant bénéficié de financements européens. L’ENT propose des contenus numériques (actualités, applications métiers, ressources numériques, espace de travail Nuxéo, webmail…) adaptés au profil de chaque utilisateur. L’enseignant, l’élève ou le personnel administratif peut ainsi s’informer, produire des contenus, consulter des ressources, organiser son travail, communiquer, travailler seul ou en groupe. Les parents peuvent suivre la scolarité de leur enfant.

      • Il existe également quelques dispositifs institutionnels mis en place dans notre académie :
      Un espace école dans lequel les enseignants peuvent créer des classes a été mis à disposition par la DSII du rectorat de Rennes pour garder le contact avec les familles. Il s’agit du dispositif “Toutatice”, c’est un Espace de Travail Numérique qui permet à l’ensemble de la communauté éducative (enseignants, élèves, parents d’élève, personnel de direction…) de maintenir la relation école-famille. Cet outil est disponible sur n’importe quel navigateur connecté à Internet et son accès est rendu possible grâce à un identifiant et un mot de passe. Un tutoriel a également été mis à disposition pour accompagner les utilisateurs dans l’utilisation de Toutatice, il est disponible ici : https://view.genial.ly/5e6e3ca627aede0fbe74d72f

      • Les aides à la mise en place de tels dispositifs :
      L’enseignant peut faire appel à ResENTICE, il s’agit d’un réseau d’aide au déploiement du numérique dans les établissements de l’académie de Rennes. Ce réseau d’aide est constitué d’enseignants qui participent à la mise en place de l’écosystème “Education et numérique en Bretagne”. Il est coordonné par des enseignants travaillant en collaboration avec le service informatique académique (SERIA) et le Délégué Académique au Numérique (DAN).

      Il peut également faire appel à l’enseignant Animateur TICE premier degré. Il s’agit de professeurs des écoles qui permettent l’élaboration de projets numériques au sein des écoles de leur circonscription et de le secteur de rattachement. Ils conseillent les écoles dans leurs acquisitions en ressources numériques et dans leurs équipements, ils accompagnent les équipes pédagogiques dans la mise en oeuvre de projets numériques et assurent la formation des professeurs sur les outils et les services numériques.

      • Les démarches à suivre pour mettre en place ces outils :
      Afin qu’un enseignant puisse utiliser ce type d’outil, il peut tout d’abord se renseigner sur les outils proposés sur la banque de ressource numérique proposée par l’Education Nationale (BRNE). L’enseignant peut également se renseigner auprès des réseaux d’aides présents dans son académie. Il doit également s’assurer de la conformité de l’outil par rapport aux normes et réglementations.
      Lorsque l’outil a été choisi par l’enseignant, ce dernier doit s’assurer de son fonctionnement, le présenter et expliciter son utilisation aux parents et aux élèves. Il s’agit également pour l’enseignant de se renseigner auprès des familles n’ayant pas d’accès au numérique pour trouver ensemble des solutions qui conviendraient à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.