Mindstorms EV3

LE ROBOT MINDSTORMS EV3 AU CYCLE 3

 

Présentation :

Le robot Mindstorms EV3 permet une initiation à la programmation informatique. Il présente plusieurs fonctionnalités:

  • Son capteur infra-rouge lui permet de détecter les obstacles et les couleurs
  • Son capteur gyroscopique permet à ce robot de changer de sens
  • Son capteur à ultrasons permet de s’arrêter face à un obstacle
  • Son bras levier lui permet de tracter des objets

De plus, il peut être commandé directement via son bloc de programmation ou encore via une tablette numérique au moyen de l’application Lego éducation. Lego Mindstorms est particulièrement adapté pour la fin du cycle 3 et pour le cycle 4.

Tutoriel de démarrage:

Utilisation en classe :

Référence au socle commun :

« Pratiquer des démarches scientifiques et technologiques : proposer, avec l’aide du professeur, une démarche pour résoudre un problème ou répondre à une question de nature scientifique ou technologique. »

Compétences développées lors de différentes séances:

  • Suivre et comprendre un programme de montage.
  • Suivre et comprendre une notice de programmation.
  • Créer une programmation fonctionnelle.
  • Créer un parcours en fonction d’un programme.

En classe, nous pouvons proposer différentes activités:

  • Imposer un programme précis: les élèves devront créer un parcours adapté à ce programme.
  • Imposer un parcours précis: les élèves devront créer le programme associé.

Exemple de séance pédagogique :

La robotique et la recherche:

Les capteurs présentés sur le Mindstorm EV3 sont simples mais les mêmes fonctions sont utilisées sur des robots plus complexes. Les robots peuvent évoluer dans leur environnement grâce à des composantes telles que leurs capteurs. Le recherche utilise les robots dans différentes tâches afin d’améliorer la vie quotidienne des populations. On les retrouve donc par exemple en médecine dans les blocs opératoires. Le robot chirurgical Da Vinci (depuis 2003), dirigé par les chirurgiens, permet de réaliser des opérations mini-invasives (incisions minimales) et donc de réduire les risques opératoires et post-opératoires. Des robots sont aussi utilisés pour la rééducation de patients, par exemple à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC). De nombreuses recherches sont en cours pour l’utilisation d’exosquelettes dans la réhabilitation mais ceux-ci n’ont pas atteints le stade commerciale.

D’autres robots sont conçus pour assister des techniciens dans des opérations de cartographie et de prélèvement sur des installations nucléaires, comme le robot RIANA (Robot for Investigation and Assessment of Nuclear Area) développé par AREVA.

Anna-Léna Tropée, Elisa Buono et Kévin Monnier

Sources: 

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Mettre_en_oeuvre_son_enseignement_dans_la_classe/68/5/RA16_C3_ST_vous_robot_N.D_586685.pdf  
http://eduscol.education.fr/sti/sites/eduscol.education.fr.sti/files/ressources/techniques/5762/5762-robotique-lego-ev3.pdf
http://eduscol.education.fr/sti/sites/eduscol.education.fr.sti/files/ressources/techniques/5762/5762-soluces.pdf
https://le-www-live-s.legocdn.com/sc/media/files/ev3-introduction-to-robotics/introduction-to-robotics-tablet-fr-b58371234871950afc03671344d52e25.pdf?la=en-gb
http://nereja.free.fr/files/Dossier_presse_5ans_robot.pdf
http://www.sfen.org/rgn/riana-robot-demantelement-0

Ex M1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.