Apprendre en manipulant : comment faire ?

APPRENDRE EN MANIPULANT : COMMENT FAIRE ?

La manipulation est un élément central de l’école maternelle mais son usage s’estompe progressivement au fil des années. Les cahiers sont alors les principaux lieux d’apprentissage mais pourquoi ce changement “brutal” entre l’école maternelle et élémentaire ? Pourquoi abandonner les activités sensorielles et kinesthésiques au profit des activités uniques de lecture et d’écriture ? Quels sont les bénéfices d’un apprentissage par la manipulation ? Comment mettre en place la manipulation à l’école ? Pourquoi est-il important d’inclure la manipulation dans les processus d’apprentissage au sein de sa classe ? 

Cet article est principalement adressé aux enseignants qui souhaitent approfondir la mise en place de manipulation. Il a pour objectif de vous faire découvrir des outils de manipulation au service des apprentissages à l’école.

Apprendre en manipulant ? Qu’est-ce que c’est ? 

D’après Larousse (2021), “la manipulation est le fait de tenir un objet dans ses mains lors d’une utilisation quelconque”. Apprendre est le processus par lequel une personne acquiert des connaissances, maîtrise des habiletés, ou développe des compétences. Ainsi apprendre en manipulant permet de favoriser la mémorisation par le toucher et facilite le passage du concret à l’abstrait. 

 

Pourquoi ? Les bénéfices de la manipulation sur les apprentissages des élèves : 

Il existe huit types de mémorisation et l’une d’elle est l’intelligence corporelle-kinesthésique, c’est-à-dire que la personne a un réel besoin de manipuler avant de passer à des notions plus abstraites. Le rôle de l’enseignant est de tenir compte de la particularité de chaque élève pour lui permettre un apprentissage dans des conditions optimales. Les enseignants ont tendance à mobiliser toujours les mêmes types d’activités en passant par la lecture et l’écriture, alors qu’il existe une grande diversité d’outils possibles à mettre en place dans les classes. Les élèves s’approprient mieux une notion lorsqu’elle lui est présentée de différentes façons.

Les bénéfices sont donc nombreux. Ils permettent de mieux intégrer les notions abstraites en passant par la concrétisation. Par exemple, pour comprendre le concept de la soustraction 6 – 4 = 2, les élèves prennent 6 objets, en enlèvent 4 et en trouvent 2. Ils n’auront ensuite plus besoin de passer par l’étape de la manipulation pour trouver le résultat. Cela leur permet de se faire une image mentale d’une notion : il la garderont en tête et pourront ainsi la réutiliser. Ce matériel permet donc un passage du concret à l’abstrait. De plus, la manipulation répond à un besoin de sensorialité de l’élève. 


Des outils clés en main : 

  • La méthode NARRAMUS : Malette comprenant une boîte mémoire de mots qui permet de garder une trace des images et mots rencontrés, un album jeunesse, un guide pédagogique, un CD rom. Avec ce matériel, les élèves écoutent puis reproduisent l’histoire à l’aide d’une maquette construite collectivement.

Intérêts : permet aux élèves de développer le vocabulaire et la compréhension d’une histoire lue.

Plus d’informations : https://www.editions-retz.com/actualites/narramus-apprendre-a-comprendre-et-a-raconter-une-histoire-en-maternelle.html

 

  • La MONKEY BALANCE : jeu éducatif qui permet de comprendre les correspondances entre les nombres. Chaque singe a la même masse et chaque nombre a une masse correspondant à sa valeur donc le nombre 3 a la même masse que 3 singes. Une balance est fournie. Les élèves peuvent alors comprendre que le nombre 3 correspond à trois singes.  

Intérêts : Comprendre la valeur d’un nombre, faire des opérations simples. 

 

 

  • Un incontournable : Le MATERIEL DE NUMERATION : Composé de cube unité, de barre dizaine, de cube centaine au millier. 

Intérêts : Visualiser et manipuler les nombres, comprendre le sens des opérations mathématiques, permet de voir chaque unité comme un groupement d’unités inférieures.

PETIT + : manipuler des fractions : N’hésitez pas à utiliser du matériel de numération lors de l’approche des fractions. Comment ? En découpant des assiettes par exemple, vos élèves vont manipuler et comprendre que 5/4 est plus grand que 1 et que ¼ est plus petit qu’⅓. 

Intérêt : Comme le matériel de numération, permet de visualiser l’approche décimale du nombre.

Voici l’exemple d’une maîtresse qui manipule les fractions : http://www.maitresseuh.fr/aider-les-eleves-qui-pataugent-avec-les-fractions-a119702552

 

Le GLISSE-NOMBRE

Les élèves ayant des difficultés à comprendre le système d’écriture décimale des nombres peuvent s’appuyer sur cet outil. Ce dernier permet de comprendre que lorsqu’on multiplie ou divise par 10, les chiffres du nombre “glissent” vers la gauche ou vers la droite. Ainsi, les élèves comprennent que la virgule ne se déplace pas.

Pour en savoir plus : http://missionmaths76.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article94

 

  • En HISTOIRE : une frise chronologique atypique, à visualiser

Les élèves de CE2 commencent à concevoir le temps long, un temps qui peut facilement leur échapper. L’enseignant peut dérouler une ficelle dans la cour d’école en la fractionnant à l’échelle des différentes périodes. Les élèves peuvent plus facilement constater de la brièveté de l’époque contemporaine et au contraire de la longueur de la Préhistoire. Si par la suite, les élèves ont toujours des difficultés à se représenter la durée des périodes historiques, n’hésitez pas à ressortir cette frise qui reste à l’échelle du temps (les autres frises ne peuvent conserver l’échelle, pour pouvoir placer le contenu nécessaire à chaque période). 

 

  • SCIENCES ET TECHNOLOGIE :

La manipulation fait partie intégrante des sciences et de la technologie. 

En effet, il est nécessaire pour les élèves de réaliser des expériences ou de manipuler des objets pour comprendre les phénomènes qui nous entourent (tels que le volcanisme, l’électricité, les états de l’eau, ou encore bien d’autres!). Pour cela, il est facile de trouver des expériences très simple : l’eau qui passe de l’état de glaçon à eau liquide puis vapeur d’eau ; des mélanges chimiques pour simuler l’éruption d’un volcan ; des objets à manipuler pour comprendre les différents mouvements (circulaires, de translation).

Il est également possible de mettre en place un rituel culturel autour des sciences :

« Ramènes ta science » : ce rituel est composé de fiches comportant chacune trois parties. La première permettra de connaître une découverte ou invention importante, la seconde permettra de connaître un scientifique renommé et ses découvertes. La troisième partie sera consacrée à une courte expérience nécessitant très peu de temps et de matériel. Ces expériences sont tirées du site de L’espace des sciences de Rennes.

Voici le lien du site proposant les fiches pour ce rituel : https://laclassedemallory.net/2017/03/15/ramene-ta-science-rituel/

Il existe de nombreuses façons d’insérer la manipulation dans les séances avec les élèves : manipuler des groupes de mots en grammaire, créer des petites frises chronologiques à l’aide du jeu Timeline, etc.

Faites manipuler vos élèves !

Article rédigé par : Antoine Palluaud – Chloé Radas – Emma Guyonvarc’h – M1 MEEF Vannes 

Emma.Guyonvarch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.