Le zootrope s’invite à l’école

Les effets spéciaux du monde d’Harry Potter, les courses poursuites d’Iron Man, les aventures de la Reine des Neiges, le cinéma c’est magique ! Mais au fait, sais-tu comment est réalisé un film ? Le cinéma c’est magique mais c’est aussi technique.  Remontons le temps et intéressons-nous à l’un des arrière arrière arrière grand-père du cinéma : Le  zootrope.  Le zootrope c’est un objet technique qui tourne sur lui-même, comme une toupie. Tu choisis une suite d’images fixes qui représente une suite de mouvement par exemple une personne qui marche. Tu positionnes cette suite d’images sur le zootrope puis grâce au mouvement de l’objet, ces images fixes vont s’animer, c’est-à-dire qu’elles vont donner une illusion de mouvement. Nous on te met au défi de réaliser un petit film sans caméra. Une idée de comment faire ?  

Concepts scientifiques

  • Le mécanisme

Un mécanisme comprend un ensemble de pièces qui sont assemblés entre elles ou bien reliées. C’est le mécanisme qui va permettre le mouvement engendré par une force extérieure. Celui-ci peut être transformé, autrement dit le mouvement produit ne correspondra pas forcément au mouvement transmis. Dans sa finalité, ce mécanisme possède une fonction. 

  • Le mouvement

Le mouvement est le concept étudié explicitement dans cette séquence qui prend appui sur le zootrope. L’image fixe du zootrope est animée à travers le mouvement en rotation de l’objet (concept de translation en parallèle), les notions de mouvement circulaire et rectilignes sont mises au devant. 

Un mouvement suppose deux étapes : un mouvement d’entrée et un mouvement de sortie. En d’autres termes, c’est une action qui provient de l’extérieur qui engendre un mouvement. Cette action peut provenir d’un individu ou d’un système électrique. 

Le mouvement est décrit par sa vitesse et sa trajectoire : deux concepts qui permettent d’appréhender plus profondément l’étude sur le mouvement. 

Mouvement en rotation : un mouvement comprenant une trajectoire circulaire dont le centre est l’axe de rotation. Il  peut être soit complet, partiel, ou en aller-retour. 

-Mouvement en translation : tout segment du solide reste parallèle à lui-même. On distingue plusieurs types de translations :  

-Translation circulaire : elle correspond à un objet où tous les points de ce dernier ont des trajectoires qui sont des cercles de même rayon mais ils possèdent un centre différent. 

-Translation rectiligne : elle correspond à un objet où tous les points ont des trajectoires en ligne droite et qui sont parallèles.

Le mouvement hélicoïdal est un autre type de mouvement combinant les deux précédents, c’est-à- dire qu’il comprend la combinaison d’une rotation autour d’un axe et d’une translation de cet axe. 

  • La vitesse

La vitesse se mesure en m/s, c’est-à-dire par le rapport entre la distance et le temps. C’est une grandeur qui permet de mesurer le temps produit par une action, un phénomène. Cependant, avec les élèves, cette grandeur sera étudiée de manière approximative. Certaines notions pourront être abordées. 

  • La trajectoire 

La transformation d’un mouvement est un mécanisme qui permet de modifier la nature de la sortie par rapport au temps, où la loi du mouvement de la sortie par rapport à l’entrée (cela peut également être les deux)

La transmission du mouvement ne fait pas le sujet d’un objectif de séance avec les élèves. Néanmoins, elle n’est pas à négliger. Pour qu’il y ait du mouvement, pour faire varier les vitesses ou pour constater des divergences, il peut être intéressant de prendre en compte cette dernière.

  • La lumière

Le concept de Lumière est présenté de manière plus implicite. En effet, les notions d’ombres et de lumières peuvent s’avérer intéressantes dans la visualisation de zootrope en action. 

Trucs et astuces 

Suite à la réalisation de notre objet, nous avons décidé de ne pas l’utiliser afin d’éviter de créer des conceptions erronées sur le mouvement chez les élèves. Par conséquent, il nous semble intéressant d’emprunter pour quelques semaines un zootrope en taille réduite, ou si ce n’est pas possible de pouvoir montrer des vidéos sur ce dernier afin que les élèves puissent s’approprier ce dernier. 

Pour arriver à ce projet, il faut anticiper au préalable toutes les éventualités de matériels nécessaires. En effet, lors des dernières séances, les élèves devront réfléchir à la conception du zootrope. Il faut donc leur permettre d’essayer leurs hypothèses de réalisation. Mais il faut  également accompagner en fonction des besoins de la classe (les fentes au cutter peuvent être délicates à faire). 

En ce qui concerne les images animées, c’est à vous de choisir : soit vous proposez des images préparées à l’ensemble de la classe, soit en séance d’arts-plastiques, les élèves peuvent être amenés à réaliser leurs propres images. Cela n’empêche pas de leur laisser le choix: si certains préfèrent prendre des images toutes faites car le faire soi-même est un travail minutieux qui demande patience et technique !

Pour conclure, le zootrope est avant tout un objet appartenant à l’histoire du monde cinématographique. Cet objet technique se révèle être un objet intéressant à introduire en classe. Hormis son intérêt historique, le zootrope permet d’ouvrir les réflexions autour de la notion de mouvement dans le domaine des Sciences et Technologie. En effet, l’objet questionne sur les notions de mouvement, de trajectoire, de vitesse … Ainsi, le zootrope pourra satisfaire élèves et professeurs. En effet, de par son caractère ludique à travers l’animation d’image puis sa manipulation, les élèves auront plaisir à apprendre de lui. Du côté des professeurs, la transversalité qu’offre l’étude du zootrope sera porteuse d’un enseignement ludique et enrichissant. Le plus, c’est que chacun disposera à la fin de la séquence de son propre zootrope. De quoi leur faire tourner la tête ! 

 

 

 

LeonieM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.