Éveillez le canal kinesthésique de vos enfants : panneau sensoriel, mode d’emploi !

Comment éveiller le toucher chez les enfants ? 

Un objet est particulièrement adapté, il s’agit du panneau sensoriel. Nous en avons constitué un, et sommes fières de vous le présentez dans cet article ! Il est composé de plusieurs matériaux. Ce panneau a été construit uniquement avec des matériaux de seconde main. Le panneau sensoriel ou panneau de dextérité consiste à rassembler différents objets sur une plaque afin de développer la motricité à travers une activité ludique. Il est modulable et peut être adapté en fonction des enfants et des activités que l’on souhaite mener. Il permet de travailler sur l’imagination, la motricité manuelle, la curiosité… Les éléments sensoriels du panneau de dextérité favorisent la prise de conscience de sens et des perceptions. L’enfant s’ouvre au monde grâce à ses sens. Ici, l’objet permet d’éveiller le canal Kinesthésique et donc la motricité, la dextérité et le sens du toucher. C’est dans cet objectif qu’il a été pensé, dessiné puis réalisé. Ce panneau peut être adapté en modifiant plusieurs variables telles que : le support, la taille, le choix des matériaux, leurs dispositions sur la planche, les couleurs. La sécurité est un élément essentiel du panneau, c’est pourquoi l’ensemble des matériaux a été pensé afin qu’ils ne mettent pas en danger la sécurité des enfants, que ce soit en termes d’hygiène puisque tous les matériaux ont été désinfectés ou de manipulation puisqu’il n’y a pas d’objet irritant, pointus. La disposition des matériaux a été réfléchie de la façon suivante : les matériaux doux ont été placés dans la « fenêtre » gauche, tandis que les matériaux rugueux/durs ont été placés dans la « fenêtre » droite, afin d’introduire la notion de classification des éléments chez les enfants. Puis tous les objets manipulables comme la fermeture éclair, la calculatrice, les hand spinners ont été placés en bas du panneau afin que ce soit le plus accessible par les enfants.

Les étapes de construction et l’évolution de ce panneau, en images ! 

         

               

   Voici le résultat le final ! 

 

Quelques notions scientifiques autour de ce panneau : 

Les définitions utiles :
La motricité fine : « La motricité fine correspond à l’exécution de gestes précis et coordonnés : écrire, dessiner, utiliser des ciseaux, faire ses lacets, boutonner un vêtement, etc. Son acquisition mobilise principalement les mains et les doigts, le sens du toucher et la coordination avec les yeux. Elle nécessite également un contrôle musculaire des parties du corps impliquées. La motricité fine diffère de la motricité globale qui concerne la coordination générale des membres sans s’attacher à la dextérité. »
Le toucher : « Le toucher est certainement celui des cinq sens qui est le plus indispensable à la survie de l’être humain. Il nous permet le contact avec l’ environnement et fonctionne comme un système d’alarme naturel. Sans le toucher, il serait impossible de faire la distinction entre un environnement dangereux et un environnement sûr. Le sens du toucher est dû à la présence de nombreux récepteurs et corpuscules situés sous la peau. »

Le panneau sensoriel ou panneau de dextérité consiste à rassembler différents objets sur une plaque afin de développer la motricité à travers une activité ludique. Le panneau sensoriel est modulable, il peut être adapté en fonction des enfants et des activités que l’on souhaite mener. Il permet de travailler sur l’imagination, la motricité manuelle, la curiosité… Les éléments sensoriels du panneau sensoriel favorisent la prise de conscience de sens et des perceptions. L’enfant s’ouvre au monde grâce à ses sens. Ils nous envoient des informations à chaque seconde.

Nous avons tous un canal prédominant qui est propre à chacun. Il est donc très important de sensibiliser les enfants à ces sens afin d’assurer leur développement. Avec cet objet technique, nous avons choisi de nous concentrer principalement sur le Canal Kinesthésique et donc le sens du toucher. Plus précisément sur la motricité fine, la dextérité et le sens du toucher. Ce sens est perçu à travers les récepteurs tactiles de la peau.
Il est important pour le développement sensoriel et émotionnel de l’enfant. Les bases de la motricité fine s’acquièrent dès la naissance jusqu’à l’âge de 6 ans.

Comment intégrer ce panneau en classe ? 

Voici un exemple de séquence pour intégrer le panneau sensoriel en cycle 1, plus précisément en petite ou moyenne section. Cet objet s’inscrit dans une séquence sur le toucher, composée de 4 séances. La première permet la découverte du vocabulaire autour du toucher et une remobilisation des acquis nécessaires, avec comme activité principale, la création d’affiches spécifiques sur les 4 catégories (dur/mou, doux/ rugueux). Cette dernière est suivie d’une séance sur la découverte du panneau sensoriel et l’implication des enfants dans la finalisation de celui-ci. Après avoir découvert, observé et manipulé les différentes formes du toucher, une séance est prévue sur la catégorisation d’objets selon leurs caractéristiques. Puis cette séquence se clôture avec une création en pâte à sel, qui permet aux enfants d’être actif dans leur apprentissage, de découvrir et d’explorer de nouvelles formes du toucher.
Cette séquence permet de mobiliser divers domaines d’apprentissages définit par le BOEN n° 31 du 30 juillet 2020, en effet le domaine 1 « Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions » est sollicité lors de toutes les séances, grâce aux nombreux questionnements de la part de l’enseignant afin de faire verbaliser les actions et les sensations des enfants. Le domaine 2 « Agir, s’exprimer, comprendre à travers l’activité physique », est mobilisé car les activités de la séquence « mobilisent, stimulent, enrichissent l’imaginaire et sont l’occasion d’éprouver des émotions, des sensations nouvelles. Elles permettent aux enfants d’explorer leurs possibilités physiques, d’élargir et d’affiner leurs habiletés motrices ». Enfin le domaine 5.2 « Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière », est amplement mobilisé tout au long de la séquence, cette séquence permet « une première appréhension du concept de matière favorisée par l’action directe sur les matériaux dès la petite section. ». Les élèves vont constamment, lors de cette séquence, « utiliser, fabriquer, manipuler des objets » comme le préconise le programme du cycle 1 de l’Education Nationale.

Notre exemple de séance détaillée : La découverte du panneau sensoriel.

Mise en route : Lors du regroupement en classe entière, l’enseignant met en place la remobilisation du
vocabulaire avec les élèves (doux/rugueux et dur/mou) grâce aux affiches réalisées lors de la séance précédente. Cette mise en route permet également d’amorcer la présentation du panneau sensoriel aux élèves. Il est posé face à eux, les élèves peuvent l’observer et faire leurs remarques. Ce moment permet à la fois de les familiariser avec l’objet mais laisse également place à la prise de paroles des élèves. L’enseignant explique qu’il manque deux fenêtres à cette maison et demande l’aide des élèves afin qu’ils puissent fabriquer les deux fenêtres manquantes. Ils sont ensuite dirigés vers les deux pôles d’activités: un atelier est en charge de la fenêtre du « doux » et l’autre s’occupe de la fenêtre du « rugueux ».

Activité : Le groupe-classe est divisé en deux afin de répartir les élèves sur les deux ateliers. Ils sont donc installés par groupe de 5 autour d’une table où se trouve le matériel nécessaire. Chaque élève a en charge une petite plaquette qui formera, une fois les 5 plaquettes regroupées, la fenêtre. Ils vont construire les petits panneaux de matières afin de venir compléter le panneau sensoriel qui est exposé dans la classe. La fenêtre du « doux » est composée de : plumes, pompons, tapis de bain, coton et laine. La fenêtre du « rugueux » est composée de : papier ponce, bois, dos d’éponge, pelouse synthétique et aluminium froissé.

Les étapes de l’atelier :
• Les élèves se regroupent autour de la table, le matériel est à disposition dans des bacs;
• Chaque élève a une plaquette de carton souple/ bois fin sur laquelle il va devoir coller
un matériau afin de compléter une partie de la fenêtre;
• L’enseignant leur désigne un matériau qu’ils doivent récupérer dans le bon bac afin de
mobiliser le vocabulaire;
• Une fois que l’élève a terminé sa plaquette, il rejoint l’enseignante près du panneau
sensoriel pour la coller sur l’emplacement de la fenêtre correspondante. Il en profite
pour découvrir et manipuler rapidement les autres matériaux du panneau.
Ces étapes s’appliquent de la même manière pour les deux ateliers.

Fin de séance : Lorsque tous les élèves ont terminé leur plaquette et sont allés la coller sur le panneau, l’enseignant rassemble les élèves dans l’espace regroupement afin de faire un bilan de l’activité. Le panneau sensoriel est de nouveau posé face aux élèves, cette fois-ci les fenêtres sont apparentes et comportent chacune 5 matériaux différents. L’enseignant demande aux élèves de dire ce qu’ils voient, ce qui a changé sur le panneau… Il fait verbaliser les élèves au maximum avec de nombreuses répétitions afin que les élèves remarquent bien les différences entre les deux fenêtres. Tour à tour, il les guide afin que chaque élève explique comment il a réalisé sa plaquette: les étapes, le matériau qu’il a utilisé, son nom, à quelle fenêtre il appartient. L’enseignant explique ensuite qu’il y aura des temps pour aller découvrir et jouer avec le panneau sensoriel. Ce nouvel objet finalisé, fait maintenant partie de la classe et tous les élèves auront l’occasion de s’y rendre lors des temps libres afin d’explorer à nouveau le sens du toucher et les différentes expériences sensorielles que les objets permettent.

Temps : 35 minutes
Objectifs :
• Travailler en groupe
• Catégoriser les matières
• Contribuer à la réalisation d’un projet déjà commencé
Compétences :
• Être capable de reconnaître, catégoriser et de verbaliser les types de matières
• Être capable de s’investir dans un projet commun
• Être capable de se concentrer sur une catégorie définie
Progression : Cette séance permet une remobilisation plus concrète du vocabulaire vu lors de la première séance. Les élèves découvrent d’autres nouvelles matières à l’aide d’un nouveau support qui est le panneau sensoriel. Matériel : Le panneau sensoriel avec les fenêtres manquantes + les matériaux (plaquettes,
plumes, pompons, tapis de bain, cotons, laines, papier ponce, bois, dos d’éponge, pelouse synthétique, aluminium froissé) + les outils ( colle, ciseaux ronds).

Quelques conseils à prendre en compte pour réaliser ce panneau :

  • Dans l’objectif de construire un panneau avec des matériaux de seconde main, certaines idées sont réduites aux objets à notre disposition. La première étape est de rassembler tous les matériaux susceptibles d’être pertinents, puis de réaliser le schéma du tableau, et non l’inverse !
  • Concernant le support, difficulté de trouver une planche dans le bon matériau qui réponde à différents critères tels que les suivants : solide mais pas trop lourde, ni trop fine pour qu’elle ne casse pas, ni trop épaisse pour ne pas avoir trop de mal à y installer les objets et assez facile à découper selon l’esthétique que vous voulez lui donner, pour la rendre plus ludique notamment.
  • Certaines matières sont difficiles à fixer sur le panneau, tels que les ballons de baudruche rempli de matières (riz, maïs, semoule), les pompons, les rondins de bois ect. Nous vous conseillons de vous munir d’une agrafeuse de chantier,  ainsi que d’une colle « tous matériaux ». Attention, tous les matériaux fixés sur le panneau doivent respecter certaines normes, notamment les éléments de la norme NF EN 71, afin de protéger et limiter les risques pour les enfants.
  • Attention, malgré l’efficacité de l’agrafeuse de chantier, ainsi que la visseuse, il faut être très attentifs aux pointes, vis, agrafes qui peuvent parfois dépasser derrière la planche en fonction de son épaisseur et du matériaux choisi.

Pour vous aidez à vous lancer, voici une fiche de préparation !

Bon courage ! 

Elisa.LePen

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.