Grande-Bretagne

STANLEY, Février 2012

[flgallery id=18 /]

Étudiante en master première année à l’IUFM de Saint-Brieuc, j’ai eu l’occasion d’effectuer mon stage en Angleterre, dans le conté de Durham, non loin de Newcastle, avec deux autres étudiantes de Quimper.

Les habitants de cette région ont pour habitude d’avoir de la neige au mois de Février. Malheureusement, nous n’avons eu que quelques flocons… mais le froid était bien présent !

Durham

La ville de Durham est une ville de 40 000 habitants, très connue pour son université située sur les hauteurs. En effet, cette université est particulière puisque c’est un château !

Les étudiants y suivent encore leurs cours à l’heure actuelle, ils y ont même leur chambre. Ce qui nous a le plus marqué lorsque nous avons fait la visite du château, c’est l’atmosphère magique qui en ressortait. Les étudiants portent des robes noires et les pièces nous ont immédiatement fait penser au château d’Harry Potter !

C’est une ville que je vous conseille de découvrir si vous avez l’occasion d’aller dans cette région. Sachez tout de même que la visite du château est payante (environ 5£) et que l’on ne peut pas visiter l’ensemble du bâtiment (surtout en période scolaire).

Tantobie

C’est le nom du petit village où nous étions hébergées. Pour être honnête, c’est une ville un peu isolée et il ne s’y passe pas grand chose, mais la ferme dans laquelle nous sommes restées pendant ces deux semaines était tout simplement magnifique et très agréable. Pour indications nous avons payé environ 130£ chacune pour les deux semaines de location (une chambre chacune, grande salle de bain, cuisine, salon, salle à manger). En prime, vous avez toutes les informations sur la région à votre disposition dans le cottage (visites, transports, repas à emporter…).

En revanche, pour faire des courses, il faut se déplacer vers une autre ville en bus. Le prix des transports publics est relativement cher dans ce pays, mais on s’y retrouve avec le pride lanourriture qui est tout à fait correct.

Stanley

C’est dans cette ville que j’ai effectué mon stage, à l’école primaire catholique de Saint-Joseph. L’équipe est très sympa et les enfants géniaux ! Malgré quelques petits problèmes avec des inspections surprises, le stage s’est relativement bien passé.

Les journées d’école commencent à 9h et finissent à 3h, du lundi au vendredi (mercredi inclus !), la pause de midi est plutôt courte (entre 1h et 1h15 suivant les niveaux). Les professeurs sont rarement seuls avec leurs élèves, il y a en général une assistante avec eux qui prépare le matériel, aide les enfants lors des activités…

Le contenu des programmes est plus ou moins le même que le nôtre, à la différence près que dans cette école il y avait des cours d’éducation religieuse (étant donné qu’il s’agit d’une école catholique).

La différenciation est au coeur du système éducatif anglais, les stagiaires sont évalués en priorité sur ce point et elle est présente dans toutes les classes et toutes les matières. Chaque classe est divisée en groupes de niveau qui change en fonction des matières (un élève ayant des difficultés en mathématiques n’en a pas forcément en anglais, etc.). Les professeurs et les assistants s’investissent beaucoup pour pallier aux difficultés des élèves, c’est pourquoi chaque exercice est adapté au niveau des groupes. Un groupe qui a des difficultés avec l’écriture, écrira beaucoup moins ou fera un dessin pour représenter ce qu’il a compris (dans le cas de la lecture d’un livre).

Pour ma part, j’ai pu présenter notre région, ma ville natale et faire un cours de français dans une classe de 3ème année (équivalent du CE1). Après leur avoir expliquer d’où je venais, je leur ai présenté une carte de la région, des pièces de monnaie et d’autres objets qu’ils ont pu comparer avec ce qu’ils connaissaient en Angleterre (permis de conduire, carte d’identité… que nous avons comparé avec ceux e l’enseignante).

Puis nous avons revu ce qu’ils avaient appris à dire en français. Nous avons mis en place un petit de jeu de présentation : « Bonjour, je m’appelle …, j’ai … ans, je suis en classe de … » et nous avons vu les couleurs.

Enfin, les enfants ont eu l’occasion de me poser des questions sur ce qu’ils avaient envie, c’était un moment très drôle, les questions allaient de « A quelle heure finit-on l’école en France ? » à « C’est vrai que vous mangez des grenouilles ? » !

Juste avant la sonnerie, j’ai proposer aux enfants de goûter des caramels au beurre salé que j’avais amené, ils ont adoré !

(Je n’ai pas de photos des enfants, c’est interdit, j’ai seulement quelques photos des salles de classe et des affichages)

Quelques petits conseils pour finir

Bien avant de partir, faites la demande de CRB (dossier à donner impérativement à l’école, sorte de casier judiciaire), c’est très long ! Heureusement que Françoise et Kathleen étaient là !

Si vous partez en Février, prévoyez des vêtements chauds !

Si vous pouvez venir en voiture, n’hésitez pas, c’est beaucoup plus pratique pour circuler dans la région et même se rendre à l’école (enfin, sans voiture on se débrouille quand même !!)

Goûtez les spécialités (cupcakes, cheesecakes… mmmhh !!)

Bon stage !!

Maela

Les commentaires sont clos.