Paysage de papier – forêt tactile en carton – ma sculpture est dans ma feuille – cycle 3 et 4

Mise en lumière de la Physalis

TRILLO Elisa
VUYLSTEKER Claudine 

Notions :
– Espace
– Lumière
– Matière
– Couleur
– Support

Questions d’apprentissage pour le cycle 2/3 : 
– Comment représenter l’aspect naturel avec des éléments industriels/synthétiques ?
–  Comment un objet dit « fini » peut-il être exploité et utilisé comme matériaux ?
– Qu’est-ce que différencie l’Artisanat de l’Art ?

Le Physalis dans son milieu naturel

  • Sabriye HUYUK
  • Coraline JET
  • Clélie PAPAIL

Notre travail porte sur différentes notions telles que le geste et la posture, le mouvement et le relief.

  • Comment créer du mouvement sur un support en une seule dimension ?
  • Représenter une image en peinture : quels sont les choix engagés? (posture, outil, support, format matière etc)
  • En quoi le choix des couleurs et des matériaux impacte-t-il la production?
  • Quel rapport entretient l’objet avec son environnement?

Physalis, que deviendras-tu ?

Solène Hérault, Sophie Allam-Fauveau, Célia Coupé

“Quelle est cette plante? ou cette fleur?” “Au fait, dit-on un ou une physalis?” “C’est quand même étrange d’avoir découvert qu’on pouvait manger cette petite chose.”“Regarde,le fruit est comme derrière un rideau, ou emprisonné dans une cage!”

Autant de réflexions et de questionnements qui ont tout de suite émergé lorsque nous nous sommes regroupées toutes les trois. Mais comment allions nous pouvoir exploiter cette petite plante ?

● Comment représenter les textures de la fleur ?

● Comment représenter le vide/l’absence de matière, le léger ?

● De quelles manières peut-on assembler des matériaux ?

Touche de Physalis

Projet de Kimberley David et de Nadège Gazengel

Avez-vous déjà touché un physalis ?

Nous avons souhaité vous faire expérimenter l’art part le toucher, grâce à la gravure, fermez les yeux et ressentez…

Mots clés: gravure, relief

Pauline Segouin Master 1 TP2

Ballons

Passer du plan au relief… Voilà un thème qui, d’emblée, m’a semblé tout à fait stimulant. Aborder enfin la sculpture, se frotter au modelage de la matière, expérimenter les matériaux, chercher la forme, la trouver peut-être… Mais la consigne directrice de ce projet imposait, avec subtilité, une petite difficulté. On ne saurait s’affranchir si facilement du plan ! Il fallait non pas représenter un objet en relief mais un objet qui sort du relief. Précision essentielle dans laquelle se situe peut-être tout l’art de la sculpture, sa difficulté et son intérêt.  Continuer la lecture de « Pauline Segouin Master 1 TP2 »