Représenter sans présenter

par Kaelig Breton, Marine Flandin-Mohamed et Christelle Macaigne

« Par l’imagination nous abandonnons le cours ordinaire des choses. Percevoir et imaginer sont aussi antithétiques que présence et absence. Imaginer c’est s’absenter, c’est s’élancer vers une vie nouvelle.»[1] Gaston Bachelard

[1] L’Air et les Songes — Essai sur l’imagination du mouvement, Gaston Bachelard, 1992, éd. Le Livre de Poche, coll. Biblio Essais

Sortir du chemin pour aller explorer l’ailleurs; s’autoriser à percevoir un objet différemment de sa représentation réelle. C’est ce que les différents temps dédiés à notre projet nous ont permis. Les richesses se trouvent peut-être sur le bord du chemin!

Les objectifs pour cette séquence sont de :

  • Comprendre que représenter un objet ce n’est pas seulement le représenter tel qu’il est mais tel qu’ils peuvent le ressentir, la façon dont ils peuvent le percevoir d’un point de vue émotionnel. 
  • Comprendre qu’il existe différentes façons de représenter un objet.

Les matières dont les élèves disposeront pour atteindre les objectifs de cette séquence seront :

  • de la peinture – plutôt acrylique pour son épaisseur – 
  • de la pâte à modeler, 
  • du plâtre, 
  • des papiers divers, 
  • des objets insolites (ballons, bouchons, bâtonnets de bois…)
  • des cartons ondulés. 

Il sera important de sélectionner une gamme restreinte de couleurs (ex : blanc, gris, couleur kraft pour le papier) afin de les aider à se concentrer sur l’objet et sur les procédés plastiques.

Un appareil photo numérique sera également mis à disposition des élèves pour la prise de photos lors des séances de pratique afin de garder des traces au cours des différents moments de recherches plastiques.

Le but de la séquence pour les élèves sera :

  • de représenter leur objet de trois manières différentes, et 
  • d’expliquer leur démarche de création (“j’ai choisi de … parce que… “).

La contrainte posée aux élèves sera de partir d’un objet du quotidien.


http://blog.espe-bretagne.fr/blog-artsvisuel-m1m2-sb/wp-content/uploads/tableau_art-plastique_representer-sans-presenter.pdf

Hybridation – Image réelle

BOLUSSET Célia _ Dossier M1 (s1- 2014-2015) _ Situation de pratiques_ Atelier Numérique de Pascal Bertrand

http://python.espe-bretagne.fr/blog-plc1-arts-plastiques/wp-content//Hybridation_-Image-réelle.pdf

La figure hybride est une question apparut depuis longtemps dans de nombreuses cultures telles que la mythologie grecque ou égyptienne, de même qu’au niveau des peuples asiatiques et amérindiens. Il faut néanmoins replacer l’hybride dans son espace symbolique et non en tant que processus artistique. Il représente un symbole qui porte généralement une signification d’accouplement, de croisement, ou d’association d’éléments de natures différentes.

Sur le plan plastique l’hybride est traité stylistiquement et possède une certaine uniformité. Le statut de l’hybride a évolué en intégrant des formes de nature hétéroclite, plastiquement il s’inscrit dans un processus d’imitation ou d’emprunt, de combination, de mélange, ce qui implique de nouvelles relations entre composition, forme et figure. L’hybridation est en ce sens un processus.

Continuer la lecture de « Hybridation – Image réelle »