Barbey Alison_Option Photographie

Cycle 4 – « La création, la matérialité, le statut, la significations des images : l’appréhension et la compréhension de la diversité des images ; leurs propriétés plastiques, iconiques, sémantiques, symboliques ; les différences d’intention entre expression artistique et communication visuelle, entre oeuvre et image d’oeuvre »

Lycée – La figuration et l’image : la figuration et la construction de l’image ; espaces et dispositifs de la narration
( séquences visuelles, polyptyques, installations).

Créer un paysage à partir d’objets collectés pour réaliser une photographie.

Jérémie Stortz, Lola Thomin, Léa Bénétou.

Lors des heures en atelier, nous avons découvert des procédés de création et travaillé notre vision du paysage via des techniques de gravure et cyanotype entre autre.

Dans un second temps nous avons imaginé une séance de travail pour des élèves de cycle 3 sur la question de la représentation du paysage.

Composition à partir d’objet trouvés dans l’espace de travail pour réaliser un rayogramme.

Carnets de bord:

Séance pour cycle 3: Composition d’un paysage:

Composition à partir d’objet trouvés dans l’espace de travail, représentant un paysage.
Deux prises de vues différentes, pour une composition d’un paysage réalisé à partir d’objets collectés.

STÉNOPÉ & CYANOTYPE

Marine GOUET, Lucie CŒURET, Léa MORVAN

En collaboration avec Maël le Golvan, nous avons eu la chance d’expérimenter par groupes le sténopé et le cyanotype, deux principes de représentation picturale. Les expérimentations ont été accrochées au milieu des œuvres de Maël dans la galerie Ec’Art.
Suite à ces séances d’expérimentations nous avons conçu une séquence basée sur le système organisationnel et didactique découvert au cours de la pratique en atelier.

Entrées du programme et Questions d’enseignements :

  • Programme du Cycle 3.
  • La narration visuelle : les compositions plastiques en deux et en trois dimensions, à des fins de récit ou de témoignage, l’organisation des images fixes et animées.
  • La mise en regard et en espace : ses modalités, ses contextes, l’exploration des présentations des productions plastiques et des œuvres.
  • L’hétérogénéité et la cohérence plastiques : Les questions de choix et de relations formelles entre constituants plastiques divers, la qualité des effets plastiques induits ; le sens produit par des techniques mixtes dans les pratiques bi-dimensionnelles et dans les fabrications en trois dimensions.
Le principe du sténopé renvoie à la notion de LUMIÈRE.
Les supports utilisés dans les expérimentations proposent une variation de matière et de couleur.
Notions : Matière, Support, Couleur.
Le geste produit avec le pinceau fait apparaître une forme.
Notions : Geste, Outils.
L’absence ou l’ajout de matière crée une forme. On ajoute un cache en papier ou on découpe le rhodoïd afin de créer un jeu de géométrie.
Notions : Forme, Outils.

« Après avoir découpé le Rhodoïd lui même en escalier pour suivre l’escalier présent sur l’image, j’ai enduit une feuille jaune du produit pour un effet sépia, puis j’ai placé mon Rhodoïd de façon à laisser un écart entre les deux Rhodoïd pour un effet d’accentuation de l’escalier déjà présent dans le paysage. »
– Lucie

« Utilisant ce même Rhodoïd, j’ai pratiqué le même procédé que le précédent mais sur un support blanc puis j’y ai ensuite ajouté des morceaux de papiers découpés afin d’y intégrer des formes voisines à l’escalier présent sur le paysage, c’est donc une mise en abyme. Le fait de découper intègre la notion d’outil et l’escalier intègre la notion de forme. »
– Lucie

L’accrochage et l’organisation picturale des expérimentations renvoient à la notion d’ESPACE.

Contenus des ateliers Estampe- Photographie et Volume des master 1 Arts Plastiques + MCC

Atelier Estampe suivi par Pascal

Estampe gravure_fiche technique et pédagogique (version 2018)

Estampe gravure_fiche technique et pédagogique (version 2019 – paysage et eau)

Taille douce vernis dur et mou

Atelier photo suivi par Fabrice: 

atelier M1

pdf cyano

Atelier volume :

Volume atelier M1

MCC – Attendus  (grille à compléter) et à insérer dans votre carnet de bord:

outil d’éval prat orient métier S7 (à 3) – avec auto-évaluation (en pdf)

outil d’éval prat orient métier S7 (à 3) – version modifiable

O Soleil !

« O Soleil ! Toi sans qui les choses Ne seraient pas ce qu’elles sont. » Edmond Rostand

Charlotte PERSONNETTAZ, Margaux JEAN, Audrey MOISSET

Notions abordées : Lumière et matière

Questions d’apprentissages :

  • Comment l’ombre et la lumière peuvent-ils être des outils permettant de créer des illusions?
  • Comment changer la perception des objets grâce à l’ombre et la lumière ?

Volume : Illusion des perceptions

LE BAIL Jeanne – LE PAIH Justine – LEFEVRE Aurélie

Absence ou présence d’un physalis ?  L’enjeu de notre production est de mettre en doute ce que l’on perçoit. Nous avons donc voulu jouer avec les volumes et les plats, les ombres et la lumière ainsi que les assemblages et la position du spectateur.

Questions d’apprentissage :

  • Comment refléter une ombre avec la lumière (ombre portée, ombre réelle) ?
  • Par quels moyens rendre compte d’une sensation de volume 3D avec des surfaces planes 2D (reliefs, jeu d’optique, illusion) ?
  • Comment garder une trace de la projection ? (Ephémère)
  • A travers (perception des formes, point de vue qui change)

Je ne crois que ce que je vois ?!

FERRANT Marie,  MOREAU Salomé, POULAIN Maëlys :
lumière, espace, temps 

Comment l’image peut-elle mentir ?
En quoi l’usage de la photographie permet-il d’interroger la véracité de l’image ?
Comment piéger le spectateur ?


SARAH GASNIER CLEMENCE NEJAR – Atelier photo – « Composition / Décomposition »

Deux cyanotypes et trois rayogrammes réalisé avec de la poudre de craie.

Volonté de prendre part du support pour qu’il ait un impact autant que nos productions.

Rayogrammes réalisés avec des plumes 

monotype – rayogramme fixés sur un format grand aigle

PLUS DE PHOTOS À DÉCOUVRIR DANS NOTRE DIAPORAMA PLUS BAS 

Instinctivement, nous avons expérimenté avec des objets déjà existants; des plumes et des craies. Par ce choix, nous avons commencé par nous créer un thème :

Composition et Décomposition

En effet, les plumes nous ont servi à faire quelque chose de très structurée, organisée tandis que la craie que nous avions préalablement réduite en poudre nous a permis de jouer avec le hasard, le désordre la décomposition.

Comment mettre en lien les productions photographiques avec un support tout en tenant compte du thème « composition – décomposition » ?

C’est finalement sur cette question que nous nous sommes interrogées. Le support peut-il avoir autant d’impact que le projet en lui même?

Et c’est à travers des expérimentations, que nous avons travaillé autour des notions de support / matière / outils, notions qui font partis des programmes du cycle 3 et cycle 4.

Vous trouverez ci-dessous diaporama sur la totalité de nos recherches et rendus finals de l’atelier photographie.

En deuxième lien, une piste d’apprentissage liée à nos recherches.

recherches ( la même chose que sur la video ci dessus )

piste d’apprentissage

CARNET-DE-BORD

Sarah Gasnier et Clémence Néjar

restitution des ateliers suivis par les Master MEEF 1 Arts Plastiques – Octobre 2018

 

Enjeux: Interroger différentes techniques de l’estampe (gravures – frottages – empreintes – traces- eau forte…). Comment faire de la photographie sans appareil photo (cyanotype – sténopé ) + monotype. Questionner le volume (feuille de papier – argile…) et sa présentation dans l’espace (in-situ – plein-vide – installation…)

Formateurs: Fabrice ANZEMBERG – Philippe HARNOIS et Pascal BERTRAND