“Promenons nous dans les bois”

Thomas Couvreux, Ophélie Gillet, Pauline Gazut

Notions abordées : Espace, geste (corps), matière

Notions complémentaires : recyclage, collection 

Situation de départ : A partir de jouets de notre enfance, nous voulions construire les environnements dans lesquels chaque objets pouvaient s’inscrire, se fondre.

Problématique : Dans le but de s’inscrire au plus prêt des notions de récupération et de recyclage, nous avons axé notre réflexion sur la problématique suivante : En quoi est-ce pertinent d’utiliser des matériaux de récupération ? 

Contraintes : 

  • Aucun coût de fabrication : matériaux recyclés (boîte à mouchoirs, à chaussure, branches)
  • Emplacement extérieur : matériaux résistants aux intempéries
  • Comment faire oublier la fonction originelle de l’objet dans le but de le faire rentrer dans un ensemble artistique ? (camoufler, transformer l’objet, l’associer avec d’autres objets)

Objectifs : 

  • Alimenter leur connaissance des différents procédés possibles en arts plastiques.
  • Développer le sens de l’éco-responsabilité.

Ceci n’est pas un poulailler

Hyacinthia Bonnet, Julie Desprat, Julie Betsch

On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. On ne mélange pas les couleurs sans les toucher?

Dans ce projet artistique, la couleur matière laisse place à la couleur lumière, impalpable mais observable, tout en variations de nuances, tons et teintes.

A partir d’un tableau pop art, mettant en scène des cocottes d’un blanc immaculé et un fond pop bleu, jaune et rouge, le spectateur pourra interagir avec la lumière à l’aide de filtres de couleurs.

Pour en savoir plus, reportez-vous au tableau qui répondra à toutes vos questions.

http://blog.espe-bretagne.fr/blog-artsvisuel-m1m2-sb/wp-content/uploads/Tableau-artpla-OBJET-M1PES72019-1.pdf

Les poupées rouges

Monnier Romane, Moreau Mathilde et Pennanech Anaïs

A partir d’un objet, nous avons choisi de représenter le corps. S’en suivent des questions sur le vide, le plein, quelle est l’importance de chacun ? Le vide permet le mouvement. Les artistes l’ont bien compris et c’est ce sur quoi nous avons choisi de travailler. Pour cela nous avons utilisé le principe des poupées russes. De plus, le travail du rouge et de ses nuances a été un axe important dans notre production.

Questions d’apprentissage

·        Comment se réapproprier un objet du quotidien ?

·        Comment représenter le vide ?

·        Comment faire prendre conscience aux élèves de
l’importance du vide ?

·        Comment représenter le plein ?

·        Comment représenter une structure ?

·        Comment modéliser un corps ?

·        Comment créer du contraste ?

·        Comment créer des nuances de couleurs ?

·        De quelles manières sont créées les couleurs ?

Oeuvre finale

Matière, transparence et opacité

Lucile ROIGT, Camille NAËL

Notre production plastique, « Bouteille à la mer », représente l’univers marin sous la forme d’un tableau en relief. Pour cela, nous avons travaillé à partir d’une bouteille en verre et d’un coffre en bois, que nous avons détourné de leur fonction d’origine. Nous avons également utilisé un carton, du papier, un cadre en bois et de l’argile.

L’objet dans tous ses états

Un aperçu de l’objet dans l’histoire des arts .

Wang Du -les modes - bronzes - jardin des tuileries FIAC Paris 2007

D’abord représenté,  puis présenté, accumulé, compressé, manipulé, théâtralisé, dansé, collectionné…

L’objet dans l’Histoire de l’Art

Un remarquable et accessible dossier pédagogique du Centre Georges Pompidou (Beaubourg) intitulé  » Récupération et détournement d’objets » par les artistes modernes et contemporains : RecuperationEtDetournementDobjets Beaubourg

et une proposition de parcours pédagogique dans les collections du centre, intitulé, l’objet dans l’art du XX e s: http://mediation.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-objet/ENS-objet.htm

Un autre dossier pédagogique, tout aussi bien ficelé du LAIT ( labo art international du Tarn) sur la matière-matériau-support-temps dans l’art moderne et contemporain:

Matiere-materiau-support ds art cont. le LAIT

O Soleil !

« O Soleil ! Toi sans qui les choses Ne seraient pas ce qu’elles sont. » Edmond Rostand

Charlotte PERSONNETTAZ, Margaux JEAN, Audrey MOISSET

Notions abordées : Lumière et matière

Questions d’apprentissages :

  • Comment l’ombre et la lumière peuvent-ils être des outils permettant de créer des illusions?
  • Comment changer la perception des objets grâce à l’ombre et la lumière ?

SCULPT’ON PHYSA LISSE

Emmanuelle CROUGNEAU, Julien BAILLET, Océane ROULIN

Master 1 MEEF PE Groupe D1

Notions : Matière – Image

Questions d’apprentissage :
Qu’est- ce que la sculpture ?
Comment la pratique influe sur le processus de création ?
Se confronter au matériau : un référent, un matériau, des outils.
Quels outils sont les plus adaptés à ce matériau ?
Comment représenter un référent du réel par la sculpture ? Matériau de la sculpture : artificiel et branche de physalis (le référent de départ) : matériel naturel éphémère.
Comment créer un volume dans un bloc parallélépipède des points de vue que l’on a de la branche du physalis ?
Quels choix s’opèrent ? De quelle manière retranscrire le physalis selon un/des point(s) de vue(s) de notre choix ? Écart avec le réel ?
De quelle manière montrer l’évolution de la sculpture ?

Exposée à la bibliothéque universitaire de l’ESPE de Rennes

C’est à trois que nous nous sommes accordés pour exprimer un parcours visuel, tactile et sensuel du physalis… Du bloc géométrique de départ une forme, des formes sensuelles vont émerger… Parcourir du regard, dessiner… Tailler, lisser, polir, creuser, évider, pour exprimer la sensualité, la fragilité d’un instant gravé… Rendre sensible une perception, des perceptions du référent, signifie d’accepter son écart et les caractéristiques du matériau. 

A travers la pratique de la sculpture, par la pratique de la taille dans un bloc de béton cellulaire, comment exprimer une forme légère sensible, naturelle, végétale se référant au physalis, cage d’amour sensible et éphémère?..

Le concept de noyau sous différentes formes. Notions d’espace et de matière.

DUCHESNE Bruno & DANO Alexandre

                                                Fixation de la balle avec de la cire de bougie colorée.
    La « cage de fer ».
                                                Exposition dans les couloirs de l’ESPE.

Questions d’apprentissage soulevées :

Comment représenter le physalis d’une nouvelle manière ?

Comment représenter l’amour en cage ?

De quelle manière représenter un modèle avec des objets imposés ?

Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou

Questionnement : Que dit un objet de son utilisateur ? Que dit-il de ses caractéristiques physiques ?

Louise Nevelson, Black Cryptic XVI, 1984, Peinture noire sur bois, 12,7 x 12 x 5 cm
Louise Nevelson, Black Cryptic XVI, 1984, Peinture noire sur bois, 12,7 x 12 x 5 cm

Incitation : Vous êtes tombés par hasard sur un objet étrange.

Consigne : Il s’agit d’un assemblage d’éléments peints. Réfléchir à l’utilisation et à l’origine de cet objet, puis le fabriquer.

Contrainte : Les caractéristiques physiques du propriétaire doivent transparaître au travers de l’objet, sans que l’extraterrestre ne soit représenté.

Cette séquence destinée au cycle 4 (4e et 3e) questionne des notions comme la matière, la forme et la couleur.

Lien vers le .pdf de la séquence : Situation d’enseignement – Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou.

Séquence d’enseignement pariétal – Antoine Mariani – Baptiste Mura – Baptiste Petit

Séquence d’enseignement en lien avec le cours d’histoire de collège en cycle 3, classe de 6ème.

 

Séquence d’enseignement