Le jeu des formes

Sarah Dubrulle, Laura Amiot, Lauria Masson

Nous avons choisi de travailler autour de la forme et de l’espace. A travers une exploration de la couleur, de la matière, du corps, des différentes échelles, nous avons pensé un projet en plusieurs dimensions.

Les objectifs étaient de travailler l’imaginaire et la sensibilité et la mise en oeuvre d’un projet artistique à plusieurs. En prenant l’objet comme point de départ, la contrainte principale de ce projet était la représentation d’une forme de plusieurs façons.

En cours de production… Travail sur le geste, peindre autrement, en utilisant son corps et des outils innovants.

Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou

Questionnement : Que dit un objet de son utilisateur ? Que dit-il de ses caractéristiques physiques ?

Louise Nevelson, Black Cryptic XVI, 1984, Peinture noire sur bois, 12,7 x 12 x 5 cm
Louise Nevelson, Black Cryptic XVI, 1984, Peinture noire sur bois, 12,7 x 12 x 5 cm

Incitation : Vous êtes tombés par hasard sur un objet étrange.

Consigne : Il s’agit d’un assemblage d’éléments peints. Réfléchir à l’utilisation et à l’origine de cet objet, puis le fabriquer.

Contrainte : Les caractéristiques physiques du propriétaire doivent transparaître au travers de l’objet, sans que l’extraterrestre ne soit représenté.

Cette séquence destinée au cycle 4 (4e et 3e) questionne des notions comme la matière, la forme et la couleur.

Lien vers le .pdf de la séquence : Situation d’enseignement – Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou.

Le projet LEM _ Leena – Elora – MorganeR

 

L’envie fondamentale est de travailler sur la notion de temporalité,d’évolution d’une forme et de la matière avec son environnement. Le souhait est de se tourner vers des matériaux de l’ordre du biodégradable. Rapidement les projets s’orientent vers une installation en extérieur au sein de l’ESPE, pour rendre visible et accessible le travail au travers d’un parcours. Les projets se rejoignent notamment dans l’idée d’évolution, de changement,de métamorphose provoqués par les différents facteurs extérieurs. La question de la documentation semainière ou mensuelle est également évoquée.

Carnet de bord-atelier-volume-leena-szejwach

carnet de bord-morgane-roglianti

Carnet de bord Elora FRAISSE

L’homme et l’animal : ça se ressemblent ? – Musée des Beaux-arts de Rennes – Clémence, Maéva, Laura

-> L’homme et l’animal : ça se ressemblent ? 

-> Comment l’anthropomorphisme réduit la limite entre l’homme et l’animal ?

 

Oeuvres de références : La chasse au tigrePierre Paul RUBENS, vers 1616,  La Chasse au loupAlexandre François DESPORTES,1725, Huile sur toile, Attaque de voleurs, François Joseph CASANOVA, 1775 (tableaux présent au Musée des beaux arts)

 

 

Autres références : Honoré Daumier, Les Poires, 1831, Les fable de la Fontaine, Ces animaux qui nous gouvernent, Claude Morchoisne, 1984

-> UE 1.2 Connaissance des arts – EC – Pratiques partenariales – Nédellec, Bricet, Haye