Les poupées rouges

Monnier Romane, Moreau Mathilde et Pennanech Anaïs

A partir d’un objet, nous avons choisi de représenter le corps. S’en suivent des questions sur le vide, le plein, quelle est l’importance de chacun ? Le vide permet le mouvement. Les artistes l’ont bien compris et c’est ce sur quoi nous avons choisi de travailler. Pour cela nous avons utilisé le principe des poupées russes. De plus, le travail du rouge et de ses nuances a été un axe important dans notre production.

Questions d’apprentissage

·        Comment se réapproprier un objet du quotidien ?

·        Comment représenter le vide ?

·        Comment faire prendre conscience aux élèves de
l’importance du vide ?

·        Comment représenter le plein ?

·        Comment représenter une structure ?

·        Comment modéliser un corps ?

·        Comment créer du contraste ?

·        Comment créer des nuances de couleurs ?

·        De quelles manières sont créées les couleurs ?

Oeuvre finale

Journée atelier danse avec Thierry Micouin / Améra, Baptiste, Maël, Charly, Roxane, Céline, Morgane + Leena et Marie

Dans le cadre des pratiques partenariales : journée passée avec le danseur Thierry Micouin pour un atelier découverte danse et travail sur les gestes de l’enseignant et l’appropriation de l’espace de la classe.

PRATIQUES-PARTENARIALE-JOURNEE_DANSE

Investigation sur les programmes/Corps accords et désaccords/Leena-Céline-Morgane

Il s’agit d’une séquence de 2 séances : travail sur le sujet du cadavre exquis. En trinôme, élaborer une créature hybride en pratique bidimensionnelle.

​Il s’agit, à partir de la citation du poète Jacques Prévert : “j’ai mis mon képi dans la cage et je suis sorti avec l’oiseau sur la tête.”, d’impliquer l’élève, susciter sa curiosité, le bousculer, le faire rêver.

Corps, accords et désaccords -Céline, Leena, Morgane

Situation d’enseignement. Elora, Marion.L, Gwendoline


Le ballet Triadique, Oskar Schlemmer, 1922

Lors de l’élaboration de cette séance nous avions dans un premier temps l’envie de faire travailler les élèves en groupes. Les notions ayant influencées notre proposition sont celle du corps dans la production artistique ainsi que le détournement d’objets en matériaux. Nous avons développé une proposition qui permet d’élargir les champs des arts plastiques aux champs du design. Nous proposons aux élèves de travailler sur un accessoire de la Fashion-Week  de demain. La contrainte est de travailler uniquement le magazines comme matériau.

séance Pdf

L’homme et l’animal : ça se ressemblent ? – Musée des Beaux-arts de Rennes – Clémence, Maéva, Laura

-> L’homme et l’animal : ça se ressemblent ? 

-> Comment l’anthropomorphisme réduit la limite entre l’homme et l’animal ?

 

Oeuvres de références : La chasse au tigrePierre Paul RUBENS, vers 1616,  La Chasse au loupAlexandre François DESPORTES,1725, Huile sur toile, Attaque de voleurs, François Joseph CASANOVA, 1775 (tableaux présent au Musée des beaux arts)

 

 

Autres références : Honoré Daumier, Les Poires, 1831, Les fable de la Fontaine, Ces animaux qui nous gouvernent, Claude Morchoisne, 1984

-> UE 1.2 Connaissance des arts – EC – Pratiques partenariales – Nédellec, Bricet, Haye

Corps/Geste/Mouvement/Peinture – Cariou Lebehot Thibaudeau

http://www.laboratoiredugeste.com/spip.php? article28
Yves Klein, « Anthropométrie 63 », peinture sur toile, 1960

Notion: Corps/Geste

Pratique: Dessin/Peinture

Axe du programme: La représentation plastique et les dispositifs de présentation

Le lien de la notion corps/geste à la pratique de dessin/peinture est un champ vaste: nous avons opté pour développer le lien « corps-image »/ »corps-geste » en travaillant sur la silhouette et surtout la question du mouvement dans la représentation plastique.

PDF: Pistes d’apprentissage cycles3-4/Cariou-Lebehot-Thibaudeau

ODT: Pistes d’apprentissage cycles3-4/Cariou-Lebehot-Thibaudeau

Références artistiques-Cariou Lebehot Thibaudeau

angelin-preljocaj-empty-moves-parts

Lien vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=E9OSOFIwAgc&spfreload=10

Enregistrer

Et si on dansait !

Et si on dansait !

Cette séance s’inscrit dans une séquence sur le mouvement avec comme première approche la danse en EPS dans une classe de CP / CE1. La séquence est composée d’une séance en EPS et de trois séances en art visuel

Je vous propose d’analyse la deuxième séance en art visuel que j’ai pu menée :               Et si on dansait !

Cahet Estelle TD1 TP2

Esther FERRER, le chemin se fait en marchant…

 

ferrer esther

Esther Ferrer, pionnière de l’art de l’action ou de la performance, déambule dans la ville, armée d’un rouleau de scotch..L’artiste propose une sorte de cartographie, sans règle ni crayon, au rythme et à l’échelle de la marche à pied.

Plus récemment, en 2014, elle est intervenue au FRAC Bretagne. voir également ses autres performances…et le dossier pédagogique édité par le Frac: Dossier pédagogique Esther Ferrer

le blog de Ben Vautier et ses performances dans l’esprit subversif de Fluxus

blog ben

http://www.ben-vautier.com/

blog ben 2

 

http://www.ben-vautier.com/50performanceben.pdf

La compagnie Willi Dorner, des performeurs en action, in-situ, dans la ville… »Bodies in urban spaces » -Montpellier, novembre 2010

S’immiscer dans un interstice, embrasser une colonne, s’imbriquer dans un banc, faire corps avec une porte

Se réapproprier physiquement et poétiquement l’espace public:

Willi Dorner invente de surprenantes sculptures humaines qui transforment la ville en un terrain de jeu jouissif. Héritier indirect des performeurs des années 60 qui descendaient dans les rues pour combattre l’architecture déshumanisante des mégapoles américaines, le chorégraphe autrichien se souvient que « la portée poétique du mouvement peut réveiller les sens latents de la cité. » Après New York, Philadelphie, Paris, Berlin, Marseille, Londres, il a proposé à Montpellier les 11, 12 et 13 novembre 2010, dans le cadre de la 1ère ZAT – Zone Artistique Temporaire, un parcours chorégraphique inédit, avec 20 performeurs, traversant trois univers urbains contrastés : la gare, le Polygone et Antigone.

Les performeurs : Lise Bois, Julien Degremont, Mathilde Duclaux, Marion Fievet, Mathilde Gautry, Geneviève Guillaud, Gemma Horner, Esther Kaijin, Sylvie Klinger, Emma Loriaut, Jules Martin, Yves Massaroto, Lisa Nogara, Romane Peytavin, Anaïs Roméo, Fabian Viguier, Karl Paquemar, Eric Stieffatre, Waskar Coello Chavez, Paul George.

Déjà, en 1970, l’artiste conceptuel et corporel, Dennis oppenheim questionnait le rapport du corps et de l’environnement:

Dennis-Oppenheim-from-point-to-Parallel-Stress 1

« Parallel Stress » est un document qui assemble deux actions que Dennis Oppenheim a réalisé à New York en 1970.

Dans un cadre, deux photographies (n/b) séparées d’un texte qui présente le temps de l’action et les lieux où elles se sont réalisées. Par cette présentation, le performeur insiste sur la prolongation de ses actes.