Volume : Illusion des perceptions

LE BAIL Jeanne – LE PAIH Justine – LEFEVRE Aurélie

Absence ou présence d’un physalis ?  L’enjeu de notre production est de mettre en doute ce que l’on perçoit. Nous avons donc voulu jouer avec les volumes et les plats, les ombres et la lumière ainsi que les assemblages et la position du spectateur.

Questions d’apprentissage :

  • Comment refléter une ombre avec la lumière (ombre portée, ombre réelle) ?
  • Par quels moyens rendre compte d’une sensation de volume 3D avec des surfaces planes 2D (reliefs, jeu d’optique, illusion) ?
  • Comment garder une trace de la projection ? (Ephémère)
  • A travers (perception des formes, point de vue qui change)

La Boite comme manière d’appréhender le volume en cycle 3

Essai de reconstitution (Trois Tiroirs)

« Élément dominant de la civilisation moderne, instrument agissant qui jour le rôle de lanterne… La Boîte !!! »

(Boris Vian, la cantate des boîtes)

Les boîtes sont partout autour de nous, on met le thon en boîte, on met les gens en boîte et on demande à nos élèves de savoir classer, catégoriser, ordonner leurs pensées, de se créer des boîtes à outils en maths, en grammaire, en vocabulaire… On leur demande d’ouvrir le bon tiroir dans leur esprit pour aller chercher les informations : les boîtes, ils les fréquentent depuis la maternelle (la boîte à doudou, le panier pour les serviettes de la cantine, la boite des travaux en cours, la boites à étiquettes…)

L’idée est de créer une boîte dont l’intérieur ne correspondrait pas du tout à l’extérieur, une boîte pour de rêves !

Synthèse du dossier d’options au CRPE