Apprendre à problématiser puis à transposer…à partir d’un assemblage.

https://www.pedagogie.ac-nantes.fr/arts-plastiques-insitu/articles/didactique/enseigner-des-problemes-bernard-michaud–840907.kjsp?RH=1417250879110

O Soleil !

« O Soleil ! Toi sans qui les choses Ne seraient pas ce qu’elles sont. » Edmond Rostand

Charlotte PERSONNETTAZ, Margaux JEAN, Audrey MOISSET

Notions abordées : Lumière et matière

Questions d’apprentissages :

  • Comment l’ombre et la lumière peuvent-ils être des outils permettant de créer des illusions?
  • Comment changer la perception des objets grâce à l’ombre et la lumière ?

Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou

Questionnement : Que dit un objet de son utilisateur ? Que dit-il de ses caractéristiques physiques ?

Louise Nevelson, Black Cryptic XVI, 1984, Peinture noire sur bois, 12,7 x 12 x 5 cm
Louise Nevelson, Black Cryptic XVI, 1984, Peinture noire sur bois, 12,7 x 12 x 5 cm

Incitation : Vous êtes tombés par hasard sur un objet étrange.

Consigne : Il s’agit d’un assemblage d’éléments peints. Réfléchir à l’utilisation et à l’origine de cet objet, puis le fabriquer.

Contrainte : Les caractéristiques physiques du propriétaire doivent transparaître au travers de l’objet, sans que l’extraterrestre ne soit représenté.

Cette séquence destinée au cycle 4 (4e et 3e) questionne des notions comme la matière, la forme et la couleur.

Lien vers le .pdf de la séquence : Situation d’enseignement – Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou.

Marie Deschamps -Julie Joffre- Amera Le Luhandre Atelier volume

Notre travail porte sur la mise en regard des objets banals et du quotidien ainsi que leur détournement.

Les objets ont dès le départ appartenu à une « portion » de la réalité. Nous avons l’habitude de leur attribuer une fonction et une place particulière dans la vie quotidienne. Nous avons alors décidé de les détourner afin de les revaloriser ou les questionner.

Atelier Volume Marie Julie Amera

SARAH GASNIER CLEMENCE NEJAR – Atelier photo – « Composition / Décomposition »

Deux cyanotypes et trois rayogrammes réalisé avec de la poudre de craie.

Volonté de prendre part du support pour qu’il ait un impact autant que nos productions.

Rayogrammes réalisés avec des plumes 

monotype – rayogramme fixés sur un format grand aigle

PLUS DE PHOTOS À DÉCOUVRIR DANS NOTRE DIAPORAMA PLUS BAS 

Instinctivement, nous avons expérimenté avec des objets déjà existants; des plumes et des craies. Par ce choix, nous avons commencé par nous créer un thème :

Composition et Décomposition

En effet, les plumes nous ont servi à faire quelque chose de très structurée, organisée tandis que la craie que nous avions préalablement réduite en poudre nous a permis de jouer avec le hasard, le désordre la décomposition.

Comment mettre en lien les productions photographiques avec un support tout en tenant compte du thème « composition – décomposition » ?

C’est finalement sur cette question que nous nous sommes interrogées. Le support peut-il avoir autant d’impact que le projet en lui même?

Et c’est à travers des expérimentations, que nous avons travaillé autour des notions de support / matière / outils, notions qui font partis des programmes du cycle 3 et cycle 4.

Vous trouverez ci-dessous diaporama sur la totalité de nos recherches et rendus finals de l’atelier photographie.

En deuxième lien, une piste d’apprentissage liée à nos recherches.

recherches ( la même chose que sur la video ci dessus )

piste d’apprentissage

CARNET-DE-BORD

Sarah Gasnier et Clémence Néjar

« Cage d’amour et physalis habitable : une idée usuelle »

HAKKOU Mokhtara, GAUDIN Adrien, DESURAUNE Violette

Cohérence de projets collaboratifs en arts plastiques : le « monde des idées » de Platon

Cage d’amour et physalis habitable : une idée usuelle

 

Voulez-vous voir un physalis géant? Avez-vous jamais habitez un physalis? C’est l’occasion. Nos œuvres vont vous prendre dans un autre monde, un monde imaginaire et beau. Des belles sculptures résultantes de différents assemblages sont à découvrir.

Article

Tableau

 

 

Abris

L’idée initiale commune du travail mené en volume est l’économie de moyens par le choix les matériaux : le carton pour l’un, les vêtements pour l’autre. Assez rapidement, en expérimentant les possibilités de ces matériaux, des enjeux communs se sont également dessinés : la production à l’échelle 1, le travail collectif, le travail en extérieur. Nous avons alors défini ensemble une contrainte : l’objet produit doit pouvoir abriter.

Présentation abris

 

Écrit par Pauline Desmoulières et Mathias Terenzani-Musialek

Sylvie RENO , la pro… du carton…

Le Frac Bretagne à Rennes possède son bagage de Berlin

Le Bagage (Ich Habe noch einen Koffer in Berlin) 2003
Carton ondulé
Pièce crée pour l’exposition « Eins, Zwei, Drei… » dans la Guestroom de la Galerie Loop à Berlin, 3ème volet du projet A designated Heart Head Project, monté par Sabine Mohr à Hambourg, Sylvie Réno à Marseille et Juro Grau à Berlin
Collection Frac Bretagne

http://www.documentsdartistes.org/artistes/reno/repro3.html

Un dispositif d’enseignement à tester, en cycle 3:

fiche-papier-paysage-6eme

Variables didactiques et questionnements :

fiche-papier-carton-paysage-6eme

Productions plastiques et questionnements didactiques des Master MEEF 2 Arts Plastiques:

Proposition de Fabrice Anzemberg, en classe de 5ème : « ça cartonne »:

carton-sujet-fabrice-5eme

Travaux d’élèves de 5ème:

 

Questionner la matière… et lui donner sens

 

 

 

 

Mandeville Marion – Réhel Samuel

présentent leurs travaux sur le thème « Volume-Objet »

à partir de l’oeuvre de Véronèse, « Les noces de Cana »

Poupées matériaux