willy ronis à sarlat jusqu’au 18 septembre 2011

J’ai eu l’occasion de voir une exposition des œuvres de Willy Ronis cet été, à Sarlat. Il était également passé à Brest.

Les photographies de Willy Ronis m’ont racontées des histoires et certaines m’ont vraiment émues. Parfois ce sont des scènes de la vie quotidienne, comme cet enfant qui court, le sourire aux lèvres et une baguette de pain sous le bras, dans une rue de Paris. Il y a aussi les femmes pressées, place Vendôme notamment. Ce sont parfois des scènes plus intimistes. Des femmes nues devant un miroir, ou assises dans un fauteuil. Des retrouvailles. Des baisers d’adieu. Ces baisers, sur des quais de gare. Ou à quai, avant le départ pour de longs mois sur des bateaux (morutiers, péniches…) Cette religieuse qui embrasse un soldat à la fin de la guerre. Et toutes ces luttes, ces hommes qui manifestent notamment contre la guerre du Viet Nam. Cette femmes syndicaliste de l’usine Citroën qui, montée sur une table et le poing levé, s’adresse aux autres femmes de l’atelier dans un discours passionné, les invitant à continuer la grève. Je crois avoir vu cette photographie dans un manuel d’histoire.

On a tous vu au moins une photo de l’artiste Willy Ronis.

ORLAN au musée des Beaux-Arts de Nantes jusqu’au 25 septembre.

D’emblée on est frappés par le côté gigantesque de ces immenses toiles bigarrées d’ORLAN accrochées aux murs. Elles me font penser à des vitraux. Une mosaïque composée de différentes formes géométriques dont certaines représentent, quand on s’en approche, des bactéries (des bonnes et des mauvaises), des microbes et des virus… Le tout ponctué de quelques mots.

Ces mots, on les retrouvera sur / autour / à côté des silhouettes : des corps-sculptures ; dans les vidéos d’interviews de visiteurs et dans des fiches posées sur des meubles.

Un petit aperçu de l’expo pour vous mettre l’eau à la bouche ?

http://www.dailymotion.com/video/xbhoqi_orlan_creation

J’ai eu envie de caresser ces toiles parce qu’elles sont en velours, mais bien sûr, on n’a pas le droit de les toucher ( j’avais demandé l’autorisation au guide).

Par contre, on a le droit de déplacer les meubles tapissés de ce même velours coloré. On a aussi le droit de déplacer les corps-sculptures (sur roulettes) habillés de velours également. Et je ne le savais pas…

Maintenant que vous le savez, n’hésitez pas !

Voici le site officiel d’ORLAN :

http://telemaquetime.free.fr/Orlan.htm

C’est les soldes aujourd’hui !

Profitez-en pour remplir votre caddie en cliquant sur les liens d’artistes…

Allez-y    »  d’art d’art   » !

HANSON Duane supermarket lady 1950 sculpture-moulage en résine + caddie- courant Hyperréaliste américain
HANSON Duane supermarket lady 1950 sculpture-moulage en résine + caddie- courant Hyperréaliste américain

Votre fournisseur:  Pascal BERTRAND