Animation  » faire croire… »

1-Description/mise en relation/argumentations par Briand Cynthia

Il s’agit d’une animation mettant en scène une maquette réalisée principalement en morceau de sucre, et secondairement de kaplas ainsi que d’une boîte d’allumette. J’ai choisi de construire ce projet autour de l’incitation « faire croire ». Etant Inspirée par le travail d’Olivier Thuault, dans le cadre de l’exposition « Trucville » à la CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement), j’ai souhaité réaliser une œuvre évolutive simulant les effets du temps. Il s’agit bien de « faire croire », de donner l’illusion d’une évolution progressive de la  production Continuer la lecture de « Animation  » faire croire… » »

Morvan Anna Master 1 Groupe 4 Bilingues

Mon travail est un court-métrage réalisé à l’aide d’un appareil photo numérique, d’une mandarine, et de quelques légumes secs. « Le sujet, c’est l’objet ». Je voulais faire quelque chose de ludique, et cela faisait longtemps que Pacman trottait dans ma tête. Alors le voilà sujet, objet, en volume, en couleurs, en mouvement et en rythme.

Continuer la lecture de « Morvan Anna Master 1 Groupe 4 Bilingues »

dispositif « école et cinéma »

Stage de formation continue, organisé et mené par Elisa LEPAGE (conseillère pédagogique départemental) « Arts visuels » à l’IUFM de SAINT-BRIEUC.

Autour du court-métrage de Charleys Bowers: « Pour épater les poules », 1925, au programme 2012/2013 du dispositif national: « école et cinéma »:

Réaliser une affiche du film:

affiche du film "pour épater les poules"
affiche du film « pour épater les poules »
affiche du film "pour épater les poules"
affiche du film « pour épater les poules »

Réaliser un petit film d’animation: procédé « image par image »:

Suite d’images fixes en écho à l’incitation donnée:        « PROLIFERATION »

Réaliser une Bande dessinée avec quelques notions de cadrage:

découpage techniquedécoupage technique

Du scénario au story-board:

scénariostory-board 1

Gypsophile

Gypsophile – Chloé Donati

Procédé : une gypsographie (ou plâtrogravure) a fait l’objet de plusieurs tirages avec des peintures de couleurs différentes. Puis ces tirages ont été photographiés un par un et les photos ont été assemblées sur le logiciel Windows Movie Maker, pour en faire un film où la suite de couleurs revient en boucle. Continuer la lecture de « Gypsophile »

KERNAVANOIS Nolwenn M2-gr1 « Ce matin, un lapin… »

Clip sur la chanson « Ce matin, un lapin » de Chantal Goya, réalisé sur le principe du rébus avec des images libres de droits – Notions : films d’animation.

Procédé : Suite d’images fixes montées sous Windows Movie Maker avec des durées de défilement qui s’adaptent au texte chanté de « Ce matin, un lapin » (Chantal Goya). Les images sont de diverses natures : photos libres de droit trouvées sur internet ; photos de réalisations personnelles ; traitement de texte ; dessins sous Paint…

Démarche : Il s’agissait ici de réaliser une animation artistique, ludique et simple qui permet dans le cadre d’un travail de classe une utilisation des différents outils multimédias en vue de la validation par les élèves du B2i (socle commun). Artistiquement, cette animation tourne autour du lapin multicolore (modelage en pâte à modeler) réalisé dans le cadre d’un TP d’Arts Visuels (IUFM de St Brieuc). L’idée d’utiliser le concept du rébus, permet une certaine liberté autour du choix des mots, des sons, de jouer avec les homophones pour trouver et définir les images qui nous sembleront les plus pertinentes : Il s’agit de ne pas se laisser enfermer dans le sens de la phrase ou de l’histoire.

En chair et en os…

Procédé:

Montage photographique (temps de pose par image de 30 secondes prise avec un appareil photo réflex numérique). source lumineuse: mini-lampe laser.
Principe: Le sujet bouge durant la prise de vue.
Fanny BERTHELOT

Film d’animation réalisé pour le salon du livre de jeunesse 2011 de Ploufragan

F

Productions plastiques autour de « l’arbrécédaire  » réalisées par les élèves de CP   de l’école Louis guilloux de Plougragan (22).

Encadré par leur professeur, Céline Le Moal, les productions ont été filmées  par laurent Richard (illustrateur) et Céline Cortin .

Exercice à partir de l’oeuvre de Pascal Mirande

Procédé image par image réalisé par Hugo et Line pour Cellul’art.

Objectif: Sensibiliser les élèves de CLIS à la notion d’échelle et au jeu dans la profondeur de champ

SPIDEY MOVIE

pierrick SORIN les réveils autofilmage 1988

Pierrick Sorin, né en 1960 à Nantes, est un artiste plasticien et vidéaste français.

Passionné par le film muet des son enfance, il entre a l’école régionale des beaux arts de Nantes en 1983 puis y obtient en 1988 le Diplôme de l’École Nationale des Beaux-Arts de Nantes.

Il commence par la BD et la photo, mais très vite se consacre au super 8 et la vidéo.  Il élabore une pratique de l’auto-filmage en se mettant en scène dans des petits décors de sa fabrication et des déguisements.

Les réveils de Pierrick Sorin: pendant un mois, il se filme à chaque réveil. Il déclare sans cesse qu’il est fatigué et se promet à chaque fois de se coucher plus tôt, mais on le retrouve toujours aussi fatigué le lendemain. A travers ce film, il témoigne d’une sorte d’échec quotidien et  de la lassitude en usant du comique de répétition.

http://www.pierricksorin.com/