Le projet LEM _ Leena – Elora – MorganeR

 

L’envie fondamentale est de travailler sur la notion de temporalité,d’évolution d’une forme et de la matière avec son environnement. Le souhait est de se tourner vers des matériaux de l’ordre du biodégradable. Rapidement les projets s’orientent vers une installation en extérieur au sein de l’ESPE, pour rendre visible et accessible le travail au travers d’un parcours. Les projets se rejoignent notamment dans l’idée d’évolution, de changement,de métamorphose provoqués par les différents facteurs extérieurs. La question de la documentation semainière ou mensuelle est également évoquée.

Carnet de bord-atelier-volume-leena-szejwach

carnet de bord-morgane-roglianti

Carnet de bord Elora FRAISSE

restitution des ateliers suivis par les Master MEEF 1 Arts Plastiques – Octobre 2018

 

Enjeux: Interroger différentes techniques de l’estampe (gravures – frottages – empreintes – traces- eau forte…). Comment faire de la photographie sans appareil photo (cyanotype – sténopé ) + monotype. Questionner le volume (feuille de papier – argile…) et sa présentation dans l’espace (in-situ – plein-vide – installation…)

Formateurs: Fabrice ANZEMBERG – Philippe HARNOIS et Pascal BERTRAND

« Cage d’amour et physalis habitable : une idée usuelle »

HAKKOU Mokhtara, GAUDIN Adrien, DESURAUNE Violette

Cohérence de projets collaboratifs en arts plastiques : le « monde des idées » de Platon

Cage d’amour et physalis habitable : une idée usuelle

 

Voulez-vous voir un physalis géant? Avez-vous jamais habitez un physalis? C’est l’occasion. Nos œuvres vont vous prendre dans un autre monde, un monde imaginaire et beau. Des belles sculptures résultantes de différents assemblages sont à découvrir.

Article

Tableau

 

 

Abris

L’idée initiale commune du travail mené en volume est l’économie de moyens par le choix les matériaux : le carton pour l’un, les vêtements pour l’autre. Assez rapidement, en expérimentant les possibilités de ces matériaux, des enjeux communs se sont également dessinés : la production à l’échelle 1, le travail collectif, le travail en extérieur. Nous avons alors défini ensemble une contrainte : l’objet produit doit pouvoir abriter.

Présentation abris

 

Écrit par Pauline Desmoulières et Mathias Terenzani-Musialek

Sylvie RENO , la pro… du carton…

Le Frac Bretagne à Rennes possède son bagage de Berlin

Le Bagage (Ich Habe noch einen Koffer in Berlin) 2003
Carton ondulé
Pièce crée pour l’exposition « Eins, Zwei, Drei… » dans la Guestroom de la Galerie Loop à Berlin, 3ème volet du projet A designated Heart Head Project, monté par Sabine Mohr à Hambourg, Sylvie Réno à Marseille et Juro Grau à Berlin
Collection Frac Bretagne

http://www.documentsdartistes.org/artistes/reno/repro3.html

Un dispositif d’enseignement à tester, en cycle 3:

fiche-papier-paysage-6eme

Variables didactiques et questionnements :

fiche-papier-carton-paysage-6eme

Productions plastiques et questionnements didactiques des Master MEEF 2 Arts Plastiques:

Proposition de Fabrice Anzemberg, en classe de 5ème : « ça cartonne »:

carton-sujet-fabrice-5eme

Travaux d’élèves de 5ème:

 

Questionner la matière… et lui donner sens

 

 

 

 

Mandeville Marion – Réhel Samuel

présentent leurs travaux sur le thème « Volume-Objet »

à partir de l’oeuvre de Véronèse, « Les noces de Cana »

Poupées matériaux

Projets  » architecture » menés par trois maîtres-Formatrices en 2015

 Trois projets autour de l’architecture,

menés par trois maîtres formatrices

auprès de leurs élèves de cycle 1 , 2 et 3:

 

IMG_4645

 

IMG_4549IMG_4514 En cycle 1, avec Anne-Helen Guillou:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cycle 2 avec Joelle Esteffe:

DSCN3127Présentation du projet:    projetpassrellearchi

DSCN3154

En cycle 3, avec Céline Le Moal:

Présentation du projet:

 Architectour

Elements_intervention_analyse

P1060522

P1060525Empilements des modules réalisés par les élèves

de cycle 3,

par les étudiants en Master 2:

Et si on dansait !

Et si on dansait !

Cette séance s’inscrit dans une séquence sur le mouvement avec comme première approche la danse en EPS dans une classe de CP / CE1. La séquence est composée d’une séance en EPS et de trois séances en art visuel

Je vous propose d’analyse la deuxième séance en art visuel que j’ai pu menée :               Et si on dansait !

Cahet Estelle TD1 TP2

Don’t be Cartesian!

2015-10-09_085755>>>>> Don’t be Cartesian! (VIDEO) <<<<<

Lorsqu’un lundi matin de septembre vous vous retrouvez dans une salle informatique sombre, vétustement rétro-éclairée à la lumière blafarde d’un vidéo-projecteur, assis derrière une rangée de table en U, et qu’après une vague présentation des 5 lundis à venir, votre professeur vous invite à vous lancer dans « l’expérimentation » de techniques,dans un but créatif et pédagogique, vous vous dites que, deux heures plus tôt, il aurait été bon d’éclater votre réveil contre le mur d’en face. Qu’importe, vous y êtes, et nier n’a jamais sauvé personne!

Si les techniques et les possibilités misent à notre disposition ne manquent pas, tiraillé entre salle informatique et atelier de pratiques manuelles, les critères de sélection non plus. “Ils sont gentil les profs, plein de bonne humeur et de bonne volonté…” Normalement nous aussi, mais à ce moment précis c’est pas la grande sécurité!

Un carnet. Un critérium. C’est parti !! On va commencer par faire une liste, il paraît que ça rassure et rien de mieux pour être concis. A première vue, je ne suis pas intéressé par la pratique manuelle pour ce cours, ce qui élimine une belle quantité de d’options. Pour ce qui est des supports dit technologiques, la multitude de logiciel mise à disposition est plus que tentante, mais six fois deux heures c’est court, et il est facile de se perdre dans les méandres de l’exploration informatique. Quant au matériel, il ne manque pas. Scanner,vidéo-projecteur, TBI, tablettes graphiques… Trop de choix tue le choix! Il y a pourtant cet acronyme : TBI ! Qu’est ce que c’est?Que n’ai je pas dit?

Deux minutes plus tard, me voilà un stylet orthopédique dans la main gauche en train de chorégraphier sous vidéo-projecteur. Le ridicule ne tue pas, pire encore, c’est magique!Imaginez vous en train de dessiner sur une tablette graphique et que celle ci soit en fait un écran vidéo-projeté de 2m de large sur 1m50 de haut. Ajoutez à cela l’utilisation de logiciel tel que GIMP ou SketchUp et les envies prennent formes.

Suite à cette introduction et dans l’article à venir, je décrirai puis analyserai étape par étape, tout le processus créatif attenant à mon expérimentation et mon exploration, de l’envie, point de départ à la projection dans un contexte pédagogique.

Don’t be Cartesian! (PDF)

Duboz Nedey Robin –

Avions à réactions

Nous avons choisi de travailler autour du détournement des objets, du sens et de la matière. N’hésitez-pas à embarquer pour un vol mouvementé…

Baud_Georget _Article_Arts_visuels

Wladimir Baud

Arnaud Georget

Atelier Volume – Objet