« La Présence et l’Absence » Exposition du site d’expérimentation artistique de Bazouges-La-Pérouse.

Texte d’introduction à l’expositionexposition

presentation Bazouges Philippe Collin

laurent Huron, poète: laurent Huron – le marcheur

Ateliers de pratiques plastiques réflexives proposées aux master MEEF 1 arts Plastiques , à partir de l’approche poétique

de laurent Huron:

2018-11-05_Proposition_Laurent

ou de moi-même:

Bazouges – ateliers M1

 

contacts:
phicollin@wanadoo.fr
pascal.bertrand@espe-bretagne.fr
philippe.harnois@club-internet.fr
magali.bigaud@espe-bretagne.fr

PARTIR D’UNE OEUVRE POUR ÉLABORER UNE SÉQUENCE DE COURS *2

Sans titre 1

Élaboration de dispositifs visant à exploiter les temps de rencontres entre œuvres et élèves, réalisés par les M2 – PLC – Arts Plastiques à partir d’œuvres issues de l’artothèque de Vitré.

Partir d’une oeuvre secondes expérimentations ESPE Rennes

Ludivine Radegonde

oeuvres présentées de l’Arthotèque de Vitré: catalogue en ligne disponible sur: http://www.cnap.fr/artotheque-de-vitre

Résidence d’artiste au gymnase de l’ESPE – Thierry MICOUIN danseur-chorégraphe et le musée de la Danse – 2018-19

Quelques photos de l’atelier danse:

Les objectifs de cette journée:

restitution des ateliers suivis par les Master MEEF 1 Arts Plastiques – Octobre 2018

 

Enjeux: Interroger différentes techniques de l’estampe (gravures – frottages – empreintes – traces- eau forte…). Comment faire de la photographie sans appareil photo (cyanotype – sténopé ) + monotype. Questionner le volume (feuille de papier – argile…) et sa présentation dans l’espace (in-situ – plein-vide – installation…)

Formateurs: Fabrice ANZEMBERG – Philippe HARNOIS et Pascal BERTRAND

Éphémérides créatives »     Une exposition de Francis Blanchemanche

« Éphémérides créatives »     du papier à l’écran, un art du détournement
Une exposition de Francis Blanchemanche à la galerie Ec’art de l’ESPE de Rennes,  du 14 mars au  25 avril 2018

« Francis Blanchemanche vit et travaille à Saint Jacques de la Lande, commune de Rennes Métropole. Il est directeur artistique, réalisateur et graphiste à l’université Rennes 2. En parallèle de ces activités, il développe une pratique personnelle de dessins et de collages avec comme matière principale et source d’inspiration privilégiée, les journaux et les revues qu’il épluche quasi quotidiennement.

L’exposition Ephémérides créatives, à l’ESPE, du 15 mars au ( ?) propose des travaux issus des séries On a marché sur la Une (1991-1994), Mardi c’est modèle (1994-1995),Copies qu’on forme (1999-2001),  Autoportraits aux miroirs (2005-2007), L’art de la guerre (2005-2009), Les assis (2010-2013), Papiers recyclés (commencée en 2012) et sa dernière série de collages digitaux (commencée en 2015). »

« Entre, d’une part, des figures et/ou des événements plus ou moins identifiés, et d’autre part, des collisions et/ou collusions d’images et de textes à la limite de l’ambiguïté, la multiplicité des références médiatiques concourt à créer le dialogue, l’échange autour du savoir faire et du savoir être de l’artiste… l’art de la pédagogie en quelque sorte ! »

https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/rennes-francis-blanchemanche-l-artiste-qui-detourne-les-images-5632657

ÉPHÉMÉRIDES CRÉATIVES : LA PRESSE SELON FRANCIS BLANCHEMANCHE

RÉSIDENCE D’ARTISTE – ERIC GIRAUDET DE BOUDEMANGE à l’ESPE de Rennes

Yvain, mout fus or oublians

Résidence d’artiste – Eric Giraudet de Boudemange à la galerie Ec’ART DE l’espe de Rennes:

 

 

Et si l’on envisageait la résidence d’artiste en établissement scolaire comme un espace d’expérimentation transdisciplinaire ?
La Criée s’associe à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education et au réseau Canopé pour développer un projet de recherche, de création et de transmission avec l’artiste Eric Giraudet de Boudemange et les étudiants, enseignants en master MEEF.

L’enjeu du projet est d’expérimenter des dispositifs de médiation, d’éducation et de formation mêlant plusieurs disciplines en prenant appui sur la démarche de création d’un artiste invité en résidence à l’ESPE, site de Rennes, Eric Giraudet de Boudemange.

Pour sa résidence à l’ESPE en janvier 2018, Eric Giraudet de Boudemange propose d’explorer le récit de la transmission, le rapport au langage et la notion de rite de passe (de l’élève/étudiant à l’enseignant). Comment verbaliser le savoir, faire du savoir un récit ?
Sa résidence donne lieu à une exposition du 7 au 16 février 2018 à la galerie EC’ARTS et à la production d’un film basé sur des protocoles d’improvisation.

 

Exposition  au PHAKT d’Anita GAURAN (centre culturel du Colombier 5 place des Colombes – 35000 Rennes)

« Anita Gauran développe une recherche photosensible, à la fois étrange, inquiétante et savante, et dans le même temps ludique et généreuse. L’artiste travaille à partir d’une matière photographique prélevée dans les musées et dont les différents éléments sont ensuite mis en perspective les uns les autres. Ils font l’objet de photomontage et autres ajouts qui à la fois les altèrent et les révèlent ». extrait du dossier de presse du Phakt disponible sur:

Vernissage : 13/09/2017

Exposition  au PHAKT (centre culturel du Colombier 5 place des Colombes – 35000 Rennes)
T. 02 99 65 19 70 / F. 02 99 31 94 71
www.phakt.fr
Ouvert du lundi au vendredi de 13h à 19h30) . Exposition du 14/09/2017 au 20/10/2017

DES FIGURES DU PASSÉ

« A l’heure du tout numérique, Anita Gauran développe une posture singulière au sein d’une génération qui fait sienne la réappropriation d’images largement disponibles sur le web. Munie d’un appareil argentique, l’artiste arpente les musées et les sites archéologiques dont elle exhume des figures séculaires, statuaires antiques, bas reliefs médiévaux, reliques, pour en faire les sujets de sa production photographique. Sans nostalgie ni passéisme, l’artiste dresse le portrait intime d’une civilisation aussi vénérable qu’hétérogène. Autour des points de vues resserrés en noir et blanc, attachés aux corps et aux détails, le hors champ photographique produit une atmosphère mystérieuse, hors du temps, un vide à investir dont l’artiste s’empare avec une irrévérence bienveillante ».

UN TRAVAIL DE LABORATOIRE

De retour au laboratoire, Anita Gauran travaille avec le processus du développement photographique argentique en introduisant des déplacements dans sa technique même ou en imitant des procédé spécifique au médium. Il peu s’agir d’ajout d’objets extérieur au laboratoire posé sur le papier sensible qui créer des silhouettes en réserves blanches. Les endroits n’ayant pu être traversés par la lumière de l’agrandisseur restent vierges à l’inverse des endroits entièrement exposés qui révèle l’image initiale.

 

https://www.phakt.fr/

 

Programme de la Criée, centre d’art contemporain – saison 2017-2018

Implantée depuis 30 ans en plein coeur de Rennes, dans le bâtiment des Halles centrales, La Criée centre d’art contemporain est un espace d’exposition dédié à l’expérimentation, à la production et la diffusion d’oeuvres d’artistes français et internationaux, émergents ou reconnus. Ouvert à un large public, La Criée est un lieu de transmission où s’inventent et se réfléchissent les formes artistiques d’aujourd’hui et de demain.
Chaque saison, le centre d’art conçoit une programmation ambitieuse mêlant expositions, événements transdisciplinaires, projets de recherche et de création, sur les territoires de Rennes, de l’agglomération, du département ou de la Région Bretagne ainsi qu’à l’international.

Voici le programme de la saison 2017-2018: Programme_EAC_LaCriee_2017-2018

Dans le cadre du cycle artistique dédié aux formes du récit :
– du 16 septembre au 19 novembre 2017 : exposition Pièces pour clavecin de Yann Sérandour
– du 16 décembre 2017 au 18 février 2018 : exposition collective Alors que j’écoutais moi aussi David, Eleonor, Mariana, etc.

En partenariat avec le musée des beaux-arts et le Frac Bretagne :
– du 14 mars au 27 mai : exposition collective Sculpter (faire à l’atelier)

Place Honoré Commeurec – 35000 Rennes
T. 02 23 62 25 10 / la-criee@ville-rennes.fr / www.criee.org

La Criée est un établissement culturel de la Ville de Rennes, qui reçoit le soutien du Ministère de la Culture / DRAC Bretagne, de la Région Bretagne et du Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine.