Alice Verchère – Cycle 4 et lycée (seconde) – option danse

Cycle 4 : La matérialité et la quantité de la couleur

Lycée : La figuration et l’image, Temps et mouvement de la figuration

Deuxième version :

2 réflexions sur « Alice Verchère – Cycle 4 et lycée (seconde) – option danse »

  1. Bonjour Alice,
    L’analyse de l’extrait chorégraphique est trop superficiel. « Par le biais de cet extrait chorégraphique, il est possible d’expliquer aux élèves que la couleur peut faire suggérer ou souligner des images ».
    Je ne comprends pas cet objectif. La couleur peut souligner une intention, suggérer une atmosphère particulière… encore faut-il le démontrer, en s’appuyant sur l’extrait et en expliquant les notions des programmes.
    Les liens couleur-émotion-sensation doivent être explicités et provoquer des questions lors de la pratique plastique des élèves. Sinon, je mets du rouge car je suis en colère…et le tour est joué, tu comprends ? « A travers ce projet, les élèves devront questionner leurs perceptions
    visuelles, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher ». Ces hypothèses de travaux d’élèves sont louables et leur synchronie ambitieuse, encore faut-il le permettre aux élèves en leur donnant envie, en montrant l’intérêt et la signification de fabriquer tels ou tels parallèles … »Ajouter du sable à un pigment pour le toucher  » est un début, il en existe d’autres.

    Côté lycée:
    l’ensemble proposé est plutôt prometteur, bien que dix heures de pratique me paraissent excessives, même sous la forme d’une pédagogie de projet. Tu liras les doct eduscol cycle 4, à ce sujet:
    qu’il convient de distinguer du projet de l’élève davantage usité au niveau du lycée: https://eduscol.education.fr/cid45670/programmes-limitatifs-pour-le-baccalaureat.html

    Cela est d’autant plus vrai si, à chaque nouvelle séance, la précision des relances et des attendus de l’enseignant (cahier des charges, évaluation intermédiaire, régulative ou de mi-bilan) ne sont pas clairement détaillés. Il y a un risque de lassitude, d’ennui, voire de relâchement des élèves lors d’une pratique trop longue et non ponctuée de rythmes d’apprentissages différents et à visées bien précises (relancer – réinvestir – présenter un état des lieux de sa démarche en cours – nourrir les pratiques des élèves par des références intermédiaires ciblés…)
    Les références convoquées sont judicieuses.

    Quelques coquilles à rectifier dans tes deux propositions:
    l’œuvre original(e) mais figuré(e) dans un autre contexte – on trouvera quelques rappelles etc etc…
    Bon courage pour l’ensemble de tes révisions, il te faut rester bien mobilisée.
    Bien à toi
    Pascal B.

  2. Bonjour Alice,
    merci d’avoir pris soin de procéder aux modifications demandées.
    L’ensemble est plus précis, à présent.
    Bien à toi
    Pascal B.

Laisser un commentaire