Lectures réflexives: John Dewey, Tony Lainé & Bernard Michaux, par Léa Morvan et Marine Gouet

« L’éducation est un processus de vie, et non une préparation à la vie. »

John Dewey

Nous proposons une lecture réflexive et analyse croisée des conférences de Bernard Michaux et Tony Lainé ainsi qu’un extrait du livre de John Dewey, L’art comme expériences.
Des textes traitant de l’importance de l’expérience sensible de l’art dans le procédé de réalisation et le choix du dispositif de monstration. Ces textes sont ensuite mis en lien avec le processus pédagogique et didactique des Arts Plastiques.

Une réflexion sur « Lectures réflexives: John Dewey, Tony Lainé & Bernard Michaux, par Léa Morvan et Marine Gouet »

  1. Bonjour léa et Marine
    Assez bon compte-rendu global sur Dewey, Michaux et Lainé. Vous avez su également faire des liens avec quelques notions du programme lors de votre soutenance orale.
    Néanmoins, il faut veiller à la forme (syntaxe et orthographe) de votre écriture, sinon le lecteur ou correcteur, le jour du concours perdra le fil de vos idées et donc le fond de votre pensée. Une simple relecture attentive permet déjà d’éviter ces manques d’inattention.
    Quelques coquilles à modifier :
    Sur Dewey:
    – l’art comme experience (sans s) dans votre texte de présentation
    – la place de l’art (dans les musée) et la dimensions élitiste – le champs de l’expérience – qui a contribuer a sa création – ses tableau fini –
    Sur Michaux (avec un x à la fin) :
    – les problèmes n’existe – . L’élève apprend mieux en
    problématiques ans – La problématisation mais – sont malmené – Michaud réponds en ça Michaud sur les textes de Bachelard que problématiques et et ? – ce n’est pas proposé trop de donner – le
    ignorance – propriétés des eau oxygénée – c’est ce tâtonnements –
    Sur Lainé:
    – la prochaine parti qui est -de choses qui sont essentiel – il en donne une des bons
    objets.
    Bien à vous
    Pascal Bertrand

Laisser un commentaire