Evolution…

Soizic BERLAN, Séverine LE LABOURIER, Noélie PASTOR

« Nulle découverte n’a jamais été faite par déduction logique, aucune oeuvre d’art sans calcul, ni métier; dans l’une comme dans l’autre interviennent les jeux émotifs de l’inconscient. « 
Arthur Koestler.

Longtemps, la surconsommation à fait foi. Acheter, puis jeter.

Aujourd’hui, une remise en question de ce comportement entraîne une réflexion importante quant à nos choix. Nos responsabilités de citoyens sont engagées. Ces valeurs doivent être transmises aux générations à venir.

Au travers de notre production, nous avons souhaité démontrer qu’un objet, aussi banal qu’un jouet, pouvait être réutilisé, recyclé, détourné, transformé.

Dans notre production, « Evolution » signifie à la fois la transformation de l’objet en tant que tel, mais aussi l’évolution de l’animal préhistorique à travers les siècles et indirectement l’évolution de la société.

A travers notre choix d’apprentissage, nous souhaitons sensibiliser les élèves à cette réalité, et leur démonter qu’un objet n’a pas seulement une utilité, une vie, mais peut être réutilisé à l’infini et détourné de son objet initial.

La situation d’apprentissage proposée aux élèves sera de détourner un objet usuel de son usage initial, de le transformer afin de lui donner une nouvelle fonction, une nouvelle vie.

La nouvelle fonction de l’objet doit être complètement différente de la fonction d’origine. Les élèves devront utiliser des techniques de coupe, de collage, d’assemblage et/ou d’agrégation pour la réalisation de leur production. Ils devront en modifier les qualités physiques et esthétiques .

Les références artistiques abordées seront Chauvet et Lascaux, Firmin, Flischli et Weiss, Peter Catlesen.

http://blog.espe-bretagne.fr/blog-artsvisuel-m1m2-sb/wp-content/uploads/Tableau-détaillé-production.-1.pdf

Laisser un commentaire