Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou

Questionnement : Que dit un objet de son utilisateur ? Que dit-il de ses caractéristiques physiques ?

Louise Nevelson, Black Cryptic XVI, 1984, Peinture noire sur bois, 12,7 x 12 x 5 cm
Louise Nevelson, Black Cryptic XVI, 1984, Peinture noire sur bois, 12,7 x 12 x 5 cm

Incitation : Vous êtes tombés par hasard sur un objet étrange.

Consigne : Il s’agit d’un assemblage d’éléments peints. Réfléchir à l’utilisation et à l’origine de cet objet, puis le fabriquer.

Contrainte : Les caractéristiques physiques du propriétaire doivent transparaître au travers de l’objet, sans que l’extraterrestre ne soit représenté.

Cette séquence destinée au cycle 4 (4e et 3e) questionne des notions comme la matière, la forme et la couleur.

Lien vers le .pdf de la séquence : Situation d’enseignement – Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou.

Une réflexion sur « Luc Borthayre, Milène Goulet, Maxime Moilou »

  1. l’ensemble est rigoureux et l’ancrage dans les programmes bien ciblé. Les contraintes et leur nature sont explicites. On peut demander aux élèves une fiche technique détaillée, avec croquis (faussement scientifique) de l’objet et de l’utilisateur. Je reviens sur les caractéristiques physiques (j’imagine grand ou petit, fort ou gracile, de couleur ou noir et blanc…) de l’extra-terrestre ne devant pas être représenté.
    Il serait porteur d’associer cet objet assemblé, d’adjectifs propres au caractère de l’extra-terrestre (violent-doux, agressif…) à des propriétés de matière (piquant-lisse, souple- rigide, granuleux…) censés les évoquer. Cela inviterait davantage les élèves à se concentrer sur le rendu des textures et matériaux utilisés et à la façon de les recouvrir de peinture (avec sable, sel, cendres…).
    Proposition à soumettre au groupe pour la tester, le lundi 26 Novembre pm.
    Continuez-ainsi.
    Pascal Bertrand

Laisser un commentaire