Didactique-Pédagogie, imbrications. Conceptions de l’apprentissage et « modèles » didactiques: EnseignerFormerApprendre. L’élève – Le prof – Le savoir

La pédagogie porte sur l’acte éducatif et les relations avec les élèves. La didactique est une réflexion sur les mécanismes liés à l’acquisition des savoirs. Dans l’exercice du métier d’enseignant, ces deux dimensions sont étroitement imbriquées: le pédagogue (celui qui accompagne) fait d’abord un travail de didacticien, en déterminant des objectifs relatifs aux arts plastiques et les procédures connexes à mettre en œuvre. il invente les conditions d’émergence du processus créateur pour favoriser le caractère pluriel, voire divergent, de la pratique des élèves. Ces conditions fonderont leurs apprentissages autour des verbes d’action suivants (FAIRE – DIRE – PENSER -DECOUVRIR – COMPRENDRE -APPRENDRE – VOIR)

Un article de notre cher collègue et ami, André SCHERB (maître de conférence en Arts Plastiques, à l’INSPE de Vannes et Rennes) qui nous présente l’enseignement des Arts Plastiques comme une pédagogie du sensible:

Lors de la conception d’une situation d’enseignement, les trois axes d’engrenages que sont la didactique, la transposition didactique puis la pédagogie, sont ci-dessous explicités:

A écouter du début jusqu’à 5 mn 35 environ.

Une séquence d’apprentissage en Arts Plastiques, en cycle 3 – Intérieur/extérieur – ressource Eduscol:

De cours extraits vidéos, téléchargeables, illustrent les moments d’une séquence d’apprentissage, menée en Arts Plastiques en cycle 3 auprès d’une classe de CM1. Chaque extrait donne à voir le travail mené par les élèves, autour de la pratique du modelage avec de l’argile, sous la conduite du professeur des écoles, Mr Hugues Gerbaut et est éclairé par des entretiens avec cet enseignant expérimenté, fin didacticien et adroit pédagogue. Cette pédagogie du sensible, menée sous la forme d’un projet pluridisciplinaire, articule adroitement, le Faire, le Dire, le Penser, le Découvrir, le Comprendre, l’Apprendre/ l’Accompagner et le Voir:

Lien où trouver les vidéos (durée 23 Mn au total): https://eduscol.education.fr/143/arts-plastiques-cycles-2-et-3

Du contexte à la mise en oeuvre
Entrer dans la pratique…

Les cinq vidéos suivantes ainsi que la fiche d’éléments d’analyses des vidéos, sont téléchargeables sur le lien déjà indiqué.

Un mot est un mot… Une image vaut mille mots… Bibliographie, sitographies, glossaires

Une bibliographie-sitographie visant l’essentiel, divisée en didactique, pédagogie, esthétique, sémiologie, culture artistique et documents/ressources pour la classe:

BIBLIOGRAPHIES ART – didactique – pédagogie et culture art

Une autre sitographie pour trouver des reprographies d’oeuvres, libres de droit et de qualité ou des ressources scientifiques pour nourrir vos mémoires:

Biblio et Sites utiles HDESARTS-ARTSPLASTIQUES

Quelques précieux glossaires à votre disposition:

glossaire image

Glossaire-arts pla

glossaire sculpture

glossaire architecture CAUE 92

Glossaire – Académie de Nantes

Glossaire – Académie de Caen

Glossaire – Académie de Reims

Glossaire – Académie de Rouen

Glossaire de la photographie     Glossaire de la photographie_02                 Glossaire de la photographie_03

Glossaire de la bande dessinée

Glossaire de la gravure

Glossaire de l’architecture

glossaire de l’infographie

Glossaire de l’Oupeinpo

Glossaire des techniques de la gravure

Glossaire du cinéma et de la télévision

Glossaire du cinéma

Pour aller plus loin dans la verbalisation:

vermersch_verbalisation_explicitation_entretien_dexplicitation

Postures et gestes professionnels en français, puis, plus spécifiquement, en arts Plastiques.

« Oser parler en public », cela s’apprend !

Enseigner avec empathie et bienveillance. Enseigner pour comprendre le sens de la vie

Ce que nous apprennent les recherches en neurosciences affectives et sociales sur le développement émotionnel et affectif de l’enfant, de l’élève: par la pédiatre Catherine GUEGUEN: 

http://www.esen.education.fr/fileadmin/user_upload/Modules/Ressources/Conferences/14-15/gueguen_c/co/gueguen_c_neurosciences_enfant_apprentissage.html#segment_nj5hHmA5VId6UQVjIQSDWe1

Deux lectures incontournables du sociologue et philosophe, Edgar MORIN:

MORIN Edgar enseigner à vivre – manifeste…actes sud 2014

Chouette , c’est la récré…!!!

Présentation d’un dispositif d’enseignement mis en place par Marie-Yuli (formatrice premier degré en cycle 1):

Prendre en photo un endroit que les élèves aiment dans l’espace de la cour. Choisir une photo parmi toutes les propositions (l’endroit que j’aime), la photocopier en noir et blanc format A3. Mettre des couleurs pour montrer que c’est l’endroit que tu aimes le plus ! encre colorée diluée dans l’eau + pinceaux de différentes tailles. Ajouter d’autres prises de vues imprimées sur calque. Les élèves voulant garder une trace de leur prise de vue, ils ont ajouté , par transparence de l’encre, des couleurs, des formes , des traces.

Avec de la peinture brillante, montrez sur le même support, les actions de jeu que vous aimez faire. Exemples: glisser = frotter avec le doigt; rouler = faire une trace avec la roue d’une petite voiture… dictée à l’adulte sur: expliquez vos choix colorés. Durée: en demi-groupe, 4 séances.

Pierre RABHI, « la peur d’échouer doit faire place à l’enthousiasme d’apprendre »…

Dans des domaines aussi variés que l’éducation, l’énergie, l’agriculture, l’économie ou l’aménagement du territoire, des hommes et des femmes trouvent des solutions pour faire face, chacun à son échelle, aux différents défis de notre temps …/… Comme en économie, il nous faut renoncer à la compétitivité en éducation, pour instaurer la complémentarité, la réciprocité, la solidarité entre les enfants… »

Pierre RABHI, agro-écologiste, écrivain, chercheur et penseur français – livres disponibles aux Editions actes sud ou Babel

« Foutez-vous la paix ! et commencez à vivre ». Fabrice Midal

Philosophe, écrivain, Fabrice Midal est l’un des principaux enseignants de la médiation en France :  » Nous nous torturons à longueur de journée. Nous nous torturons à intégrer des normes, des injonctions, des modèles qui ne nous correspondent pas. Nous nous torturons parce que nous voulons « mieux faire » et que nous estimons ne jamais « bien faire ». Nous sommes persuadés que les autres, eux, savent « bien faire ». Nous nous torturons souvent sans qu’il ne nous soit rien demandé… Nous sommes pris dans un activisme frénétique qui nous rend complètement aveugles. Happés par l’urgence de « faire », nous ne voyons plus qu’en réalité nous ne « faisons » rien: nous nous agitons et nous oublions l’essentiel. Nous oublions d’oser. Foutez-vous la paix !

Le net art et l’esthétique du partage – Ramzi TURKI préface d’Yves Michaud – L’harmattan édition 2019

« Le partage sur Facebook peut-il devenir un art ? Peut-il ébranler les notions de l’exposition ? Un livre d’artiste participe-t-il à la transformation d’un processus de partage virtuel en une véritable esthétique du partage ? » Ramzi Turki, artiste et théoricien, chercheur associé au laboratoire de recherche MICA (Médiation, Communication, Information, Art) à l’université de Bordeaux – auteur de l’email-art.

« Ramzi Turki avec ses connaissances de la scène artistique récente s’inscrit dans un questionnnement sur la nature des oeuvres d’art, sur leurs constituants (auteur, matériau, concept, destination). La plupart des déconstructions et reconstructions de l’oeuvre d’art postmoderne ont , consciemment ou à leur insu, repris en fait les quatre causes aristotéliciennes: – une oeuvre a un auteur (cause efficiente), qui a formé un concept (cause formelle) et l’incarne dans un matériau (cause matérielle) en vue de produire un certain effet chez un recepteur (cause finale).

A partir de là, il devient possible de s’interroger sur les dimensions des oeuvres que la situation contemporaine -politique, économique, sociale, religieuse – conditionne, modifie, accentue ou, au contraire, condamne. Quand la dimension auteur prédomine, on a affaire à de performances. Quand la dimension conceptuelle prédomine, on a affaire à l’art proprement conceptuel. Quand c’est la matériau, on a affaire à un art matériologique, et quand ce qui compte, c’est la relation à un récepteur, on a affaire à un art relationnel.

La révolution numérique qui rend possible la communication sur le net fait passer à l’arrière plan la matière même des oeuvres et met en évidence relation, concept, auteur ».