Bill et le Géant – par « les Spielberg en herbe »

Antoine F. / Gwendoline B. / Jérémy E.

Nous avons tenté de donner vie à notre petit personnage en lui faisant vivre quelques péripéties au travers d’un projet numérique. Nous décidons de sortir Bill de son univers, le faire passer dans le nôtre comme l’aurait fait un Joé Pytka en 1996 avec michael Jordan et les Looney Tunes dans « Space Jam ». Enfin, l’oeuvre continue après la projection, nous avons laissé des traces. Des indices ?

Mais comment faire cela ? Il nous a fallu près de 400 photos, 4 vidéos et énormément de patience pour ce petit stop-motion. De plus, le playmobil ne parlant pas, il fallait trouver un moyen de faire comprendre les péripéties, les émotions autrement. À la manière d’un film muet, nous sommes passé  par la musique et les différents effets sonores. Le tout a été monté sur Windows Movie Maker (vidéo) et Audacity (son). Nous nous sommes demandé comment donner vie à un objet et surtout quel(s) support(s) utiliser. Evidemment, la question de l’échelle de temps, de distorsion du temps était inhérente à ce projet.

Consignes : Apporter un objet par personne et créer une oeuvre à partir de ceux-ci.

Mots clés : Photographie/vidéo ; montage ; stop-motion ; temps ; espace ; mise en abyme …

Références : Space Jam de Joé Pytka (1996), Chicken Run de Nick Park (2000), Pascal Mirande, …

Les objets choisis pour notre projet
Making off de notre production vidéo