Père castor, raconte nous une histoire

CARRE Elodie, HAMONIC Vanille, GAUTHIER Caroline

Notions abordées :

Lors de la première séance, nous avons été amené à mettre en commun nos différents objets. Est alors venue l’idée d’essayer de créer un lien et une histoire commune permettant d’utiliser ces 3 objets. Cela nous a fait réfléchir sur la représentation des différents moments de notre histoire. Notre représentation de l’histoire étant assez similaire, la constitution de sa représentation fut relativement rapide. Puis, nous avons travaillé plus en détails sur certains éléments, avec parfois une approche différentes. Notre projet met donc en relief les notions de récit, de temporalités, et de représentation. 

Différentes notions ont donc été abordées, tel que : support, espace, temps, représentation, interprétation, geste/corps, volume, spectateur/acteur (point de vue)

Objectif et but :

L’objectif de cette séquence d’apprentissage, est d’amener les élèves à mettre en scène plastiquement un moment précis de leur production déjà écrite en amont, construire sa propre interprétation d’une histoire.

Le but est d’inventer et de raconter une histoire à l’aide de différents matériaux, partir d’objets particuliers dans la constitution de l’histoire.

Moyens utilisés :

Dans cette production, différentes matières et différents matériaux ont été utilisés, tel que : la peinture, le papier, le bois, une cagette, un support en bois, du papier journal, du lino, du papier bulle, du ruban bicolore (rouge et blanc) et du scotch.

Contraintes :

Afin d’amener les élèves à approfondir leur travail, plusieurs contraintes peuvent être amenées. On peut en effet imposer certains objets de départ, ou encore introduire un nouvel objet au milieu de la production.